www.handi-zen.com

handi-zen

(M) Moineau ,chapitre 5

734 appréciations
Hors-ligne

Reproduction

Le Moineau domestique est sexuellement mature dès la saison de reproduction suivant sa naissance, et peut parfois tenter de se reproduire dès ce moment. Certains oiseaux se reproduisant pour la première fois sous les tropiques sont seulement âgés de quelques mois, et présentent encore leur plumage de juvénilea 6. Cependant les couvées des jeunes parents n'arrivent souvent pas à terme et le succès reproducteur augmente avec l'âge, car les oiseaux plus vieux se reproduisent plus tôt dans la saison que ne le font les jeunes couples, et mènent plus de jeunes à l'envol(40.) La saison de reproduction du Moineau domestique est variable, dépendant principalement de la disponibilité des insectes(s 7.)
Le Moineau domestique est monogame, et s'apparie généralement pour la vie. Les oiseaux d'un couple réalisent souvent des copulations extra-conjugales, avec près de 15 % d'oisillons non apparentés au compagnon de leur mère. La bigamie existe, mais est limitée par les agressions entre femelles. Les mâles surveillent de près leur compagne avant la reproduction pour éviter les infidélités. De nombreux oiseaux ne trouvent ni de nid ni de partenaire, et peuvent alors servir d'aides auprès de couples, ce qui augmente alors leur chance d'être choisi en remplacement si un partenaire vient à disparaître. Quel que soit le sexe d'un partenaire disparu il est rapidement remplacé durant la saison de reproduction. La formation d'un couple et le lien entre les deux oiseaux est liée à l'exploitation d'un site de nidification, bien que les oiseaux d'un même couple peuvent se reconnaître loin de leur nid. Avant la saison de reproduction, les mâles non appariés investissent un site de nidification et crient sans cesse pour attirer une compagne. Quand une femelle approche alors d'un mâle, celui-ci abaisse ses ailes en les faisant frémir, relève la tête en mettant en évidence son plastron noir, redresse sa queue en étalant les plumes de cette dernière. Le moineau mâle tente ensuite de s'accoupler avec la femelle, qui adopte une attitude menaçante et l'attaque avant de s'envoler. Le mâle vole alors à la suite de la femelle et parade devant elle, attirant d'autres mâles, qui paradent aussi face à la femelle. Ces autres mâles ne se reproduisent généralement pas avec la femelle, mais cela a déjà été observé. Quand la femelle est prête à copuler, elle sollicite le mâle en émettant un léger cri en dee-dee-dee. Le couple copule fréquemment et le mâle monte la femelle plusieurs fois d'affilée.


Le Moineau domestique préfère trouver abri dans un trou pour établir son nid, mais utilise des sites de nidification variés. Les nids sont souvent construits sous les avant-toits ou les chéneaux et divers emplacements creux des maisons. Les trous dans les falaises ou les berges et les cavités dans les arbres peuvent aussi être utilisées. Le moineau bâtit son nid en mars, de préférence dans une cavité (fissure, gouttière, etc.), à partir de paille, de plumes, de brins de textile. Il peut lui arriver d'occuper des nids d'hirondelle, parfois en délogeant les habitants. La femelle pond de trois à huit œufs, ayant pour dimensions extrêmes 19,1-25,4 mm × 13,0-16,9 mm(41.) Ils seront couvés par les deux parents pendant 14 à 17 jours.
Vingt jours après leur éclosion, les jeunes peuvent quitter le nid, ce qui permet aux parents de nicher une nouvelle fois. Un moineau peut vivre jusqu'à treize ans(12.)


Répartition et habitat

     Habitat naturel
     Zone d'introduction
Le Moineau domestique est originaire du Moyen-Orient, et s'est répandu en suivant l'expansion de l'agriculture à une grande partie de l'Eurasie et certaines parties de l'Afrique du Nord(a 7). Il est rare dans une grande partie de l'Asie de l'Est où il est remplacé en milieu urbain par le Moineau friquet(42.) Depuis le milieu du XIXe siècle il s'est répandu un peu partout dans le monde, principalement en raison d'introductions délibérées, mais aussi grâce à une dispersion naturelle et par voie maritime à bord de bateaux(s 8.) Le Moineau domestique a également considérablement étendu son aire de répartition dans le nord de l'Eurasie depuis les années 185043 et continue de le faire, comme le montre la colonisation aux alentours de 1990 de l'Islande et de l'île Rishiri(a 8.)
Sa répartition en tant qu'espèce introduite couvre une grande partie de l'Amérique du Nord, l'Amérique centrale, le Sud de l'Amérique du Sud, l'Afrique australe, une partie de l'Afrique de l'ouest, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, et des îles dans le monde entier, faisant de lui l'oiseau sauvage le plus largement répandu sur la planète(a 9.) Il connait une grande prospérité dans la majeure partie du monde où il a été introduit, la plupart du temps grâce à son adaptation rapide à vivre aux côtés des humains, et à son adaptabilité à un large éventail de conditions(s 9,)(44). D'autres facteurs pourraient inclure sa robuste réponse immunitaire(45.) Une fois introduit, le Moineau domestique se répand rapidement, parfois au rythme de plus de 200 kilomètres par an(46.) Dans beaucoup de régions du monde il est devenu un causeur de ravages, et une menace pour beaucoup d'espèces d'oiseaux indigènes(47,)(48). Quelques introductions ont échoué, se soldant par la disparition des individus introduits, ou ont connu un succès limité, comme ce fut le cas au Groenland et au Cap-Vert(49).


La première des nombreuses introductions réussies en Amérique du Nord fut celle de cinquante couples originaire d'Angleterre ont été lâchés dans New York, par les membres de la Central Park Commission vers 1852(50). Il s'est depuis propagé à travers le continent, depuis les Territoires du Nord-Ouest, au Canada, jusqu'à la province de Darién, au Panama(4,) et est devenu l'un des oiseaux les plus abondants en Amérique du Nord(47). La première introduction du Moineau domestique en Australie eut lieu en 1863 à Melbourne où il est dorénavant un ravageur important de tout l'est du pays(49,) mais sa propagation en Australie-Occidentale est empêchée, car chaque oiseau se trouvant dans l'État est tué(51). Le Moineau domestique a été introduit en Nouvelle-Zélande en 1859, et il a atteint depuis là de nombreuses îles de l'océan Pacifique, y compris Hawaï(a 10.) En Afrique australe, des oiseaux de la sous-espèce d'Europe domesticus et de la sous-espèce indienne indicus ont été introduits vers 1900. Les oiseaux d'origine européenne sont limités à quelques villes, tandis que les indicus se sont propagés rapidement, atteignant la Tanzanie dans les années 1980. Malgré ce succès, les espèces autochtones apparentées, comme le Moineau mélanure (Passer melanurus) peuvent également cohabiter avec le Moineau domestique dans les villes, réussissant à le concurrencer(49.) En Amérique du Sud, l'espèce a été introduite en Argentine, et s'est répandue en direction du nord jusqu'en bordure de la forêt amazonienne(49.)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 168 autres membres