www.handi-zen.com

handi-zen

Percheron,cheval,chapitre,1

844 appréciations
Hors-ligne

Percheron
Race de cheval
Le Percheron est la plus connue des races de chevaux françaises. Ce cheval de trait est issu selon la légende d'étalons arabes amenés dans le comté du Perche au VIIIᵉ siècle. Il résulte vraisemblablement d'une longue sélection par ses éleveurs.
Nom scientifique : Equus ferus caballus
Poids : 500 à 1200 kg
Taille : 1,60 à 1,85 m
Origine : France
Classification supérieure : Cheval
Rang : Race


Percheron
 Vous lisez un « article de qualité ».  Il fait partie d'un « thème de qualité ».
Pour les articles homonymes, voir Percheron (homonymie).
Percheron


Percherons attelés au mondial 2011 de la race, haras du Pin
Région d’origine
Région
Perche, Normandie,  France
Région d'élevage
 France,  États-Unis,  Royaume-Uni,  Canada
Caractéristiques
Morphologie
Cheval de trait
Registre d'élevage
Standard français [archive]
Standard britannique [archive]
Standard américain [archive]
Taille
1,60 à 1,85 m(1 )
Poids
500 à 1200 kg(1 )
Robe
Grise ou noire(1. )
Tête
Profil rectiligne ou camus(2 )
Pieds
Larges et solides, avec peu de fanons(2 )
Caractère
Docile
Autre
Utilisation
Attelage principalement
modifier 


Le Percheron est la plus connue des races de chevaux françaises. Ce cheval de trait est issu selon la légende d'étalons arabes amenés dans le comté du Perche au VIIIe siècle. Il résulte vraisemblablement d'une longue sélection par ses éleveurs. Sa capacité à déplacer rapidement des véhicules hippomobiles à l'attelage au trot est privilégiée dès la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, ce qui lui vaut son surnom de « diligencier », et son emploi massif pour les postes et la compagnie des omnibus. Avec l'arrivée du chemin de fer, il est sélectionné pour tracter de plus lourdes charges au pas et au trot, en travail agricole et au labour.
Son registre d'élevage est ouvert en 1883, en France, sous l'impulsion des Américains. Exporté partout dans le monde, le percheron devient l'une des races de chevaux de trait les plus répandues, en particulier aux États-Unis et au Royaume-Uni. Il participe à la conquête de l'Ouest, puis est utilisé massivement durant la Première Guerre mondiale. Il connaît une forte régression avec la motorisation des transports, et, en France, n'est plus élevé que pour sa viande à partir des années 1970. Son registre d'élevage englobe celui d'autres races de chevaux de trait françaises en 1966 : l'Augeron, le trait du Maine, le Berrichon, le Nivernais, le Bourbonnais, le trait de la Loire et le trait de Saône-et-Loire. L'élevage du Percheron redémarre dès les années 1960 aux États-Unis, mais il faut attendre les années 1990 pour observer le même regain en France, époque où il est exporté vers le Japon pour les courses de trait-tract.
Ce cheval grand et puissant à sang froid, réputé docile et facile à manœuvrer, porte une robe grise ou noire. Il retrouve une certaine place en attelage de loisir et pour les activités de débardage, l'élevage pour la viande ne concernant plus qu'un tiers des effectifs. Les éleveurs français tentent d'alléger son modèle pour le rendre plus sportif en important des étalons américains pour le croisement. Les 20 000 membres de la race recensés dans le monde en 2009 restent vulnérables, du fait de l'éparpillement des effectifs.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres