www.handi-zen.com

handi-zen

Oryctérope,chapitre,2

761 appréciations
Hors-ligne

Habitat
On trouve l'oryctérope dans l'essentiel de l'Afrique subsaharienne, à l'exception des forêts vierges et des zones marécageuses, où il ne peut pas creuser. Il préfère les zones de savanes où le sol est meuble et où il est susceptible de trouver des termites et de l'eau en quantité suffisante. On l'observe peu, car il est de mœurs nocturnes et passe le jour dans un terrier. La nuit venue, il parcourt plusieurs kilomètres à la recherche de termites. Il laisse traîner sa queue derrière lui en se déplaçant, ce qui laisse une piste caractéristique.
Régime alimentaire
L'oryctérope se nourrit essentiellement de fourmis et de termites, qu'il extrait des termitières à l'aide de ses griffes très puissantes et de sa longue langue enduite d'une salive gluante. Il est également capable de repérer les processions de termites se déplaçant sur le sol à l'aide de son odorat très fin. Il peut avaler près de 50 000 termites en une nuit. Il se nourrit également de coléoptères et de leurs larves. Le seul fruit mangé par l'oryctérope est le concombre Cucumis humifructus. Ce fruit très particulier qui pousse d’abord sur le sol puis sous terre est recherché par cet animal, qui est suffisamment fort pour ouvrir sa cosse très épaisse. Il est source d’hydratation pour l’oryctérope, qui disperse les graines dans ses excréments. La présence de ces fruits indique généralement celle des oryctéropes(3.)


Écologie et comportement
L'oryctérope du Cap peut vivre en captivité jusqu'à 23 ans. Ses principaux prédateurs sont le lion, le léopard, le python. Il est également apprécié par les humains pour sa viande. L'oryctérope peut fuir en creusant très rapidement un trou à l'aide de ses griffes.
L'oryctérope dans la culture
Religions et mythologies
Avec le chacal, l'oryctérope est l'un des animaux qui représentent le dieu Seth dans la mythologie égyptienne(4. )
Représentations dans les arts
Bande dessinée
Le capitaine Haddock, personnage des Aventures de Tintin, utilise à deux reprises le mot oryctérope comme insulte, dans Tintin au pays de l'or noir et Tintin et les Picaros.
Alain Saint-Ogan crée un animal mythique dans « Zig et Puce et le professeur Médor » en 1941 : l'Oryctérope volant [archive].
Dans la série « Cérébus » du canadien Dave Sim, le héros, Cérébus, est un oryctérope.
Dans la bande dessinée Bernard Lermite, de Martin Veyron, le héros est accompagné d'un oryctérope qui a le don de déclencher des orages.
Littérature
Dans le roman Volte-face (the Reversal en anglais) de Michael Connelly, la société de dépannage de la ville dans laquelle travaille Jason Jessup a pour nom « Les dépanneuses de l'Oryctérope » (Aardvark en anglais, nom d'origine néérlandaise signifiant « cochon de terre », ce qui lui permet de figurer dans les premières occurrences de l'annuaire du téléphone).
Dans le roman grinçant de Joseph Heller Catch 22, qui dénonce l'absurdité de la guerre,un des plus déplaisants personnages, grassouillet, arriviste et dépourvu de touts sentiments humains (donc aussi de la peur) est le Capitaine Aardvark (nom anglais de l'Oryctérope).
Cinéma et télévision
Dans la série Tamanoir et Fourmi Rouge, le « tamanoir » est en réalité un oryctérope.
Dans le dessin animé canadien Arthur, le personnage principal et sa famille sont des oryctéropes.
Dans la série de sketches télévisés des Nuls Régis est un con diffusée dans les années 1990, Régis possède un animal de compagnie nommé Kiki qui s'avère être un oryctérope.
Dans la série d'animation canadienne Les Ratons Laveurs, Cyril Rictus, son fils Cédric et la petite amie de celui-ci sont des oryctéropes, bien que leurs aventures se déroulent dans un endroit qui connaît les hivers neigeux nord-américains et le hockey, et qu'ils vivent dans la « Forêt des sapins verts », bien loin de l'Afrique.
Référence Mammal Species of the World : Orycteropus afer [archive] (en)
Référence Tree of Life Web Project [archive] : Orycteropus afer [archive] (en)
Référence Catalogue of Life : Orycteropus afer (Pallas, 1766) [archive] (en)
Référence Fossilworks Paleobiology Database : Orycteropus afer (Pallas 1766) [archive] (en)
Référence ITIS : Orycteropus afer (Pallas, 1766) [archive] (fr) (+ version anglaise [archive] (en))
Référence Animal Diversity Web : Orycteropus afer [archive] (en)
Référence NCBI : Orycteropus afer [archive] (en)
Référence UICN : espèce Orycteropus afer (Pallas, 1766) [archive] (en) (consulté le 27 mai 2015)
Référence CITES : espèce Orycteropus afer [archive] (+ répartition [archive]) (sur le site de l’UNEP-WCMC) (fr+en)
Référence Fonds documentaire ARKive [archive] : Orycteropus afer [archive] (en)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 171 autres membres