www.handi-zen.com

handi-zen

Panthère nébuleuse,chapitre,6

838 appréciations
Hors-ligne

Braconnage

Une peau confisquée aux braconniers détenue au zoo de Hong Kong.
La Panthère nébuleuse est fortement braconnée, de nombreuses parties du corps de ce félin pouvant être revendues. Selon TRAFFIC en 2007, le braconnage est pratiqué à divers degrés de gravité sur l'ensemble des pays de l'aire de répartition de la Panthère nébuleuse, toutefois les marchés locaux de trafic d'animaux sont plus particulièrement signalés au Myanmar, en Indonésie et au Viêt Nam(39.) Selon des données collectées par TRAFFIC entre 2001 et 2010, la Panthère nébuleuse est le troisième félin le plus vendu sur les marchés du Myanmar(40.) Le braconnage est l'une des causes de la disparition de la sous-espèce taïwanaise Neofelis nebulosa brachyura(17).
Dans de nombreux pays d'Asie et notamment à Taïwan, la possession d'une peau de Panthère nébuleuse est un symbole de statut social(33.) En 1979, une peau se vendait entre 2 000 et 3 000 $ sur les marchés de Bangkok(17.) En 1983, les peaux de Panthère nébuleuse sont vendues ouvertement sur les marchés de Chittagong au Bangladesh pour une valeur de 100 dollar, les spécimens provenaient probablement des pays voisins du Myanmar et de l'Inde(33.) En 1991, la Panthère nébuleuse est la peau de félin la plus commune sur le marché noir du trafic d'animaux du sud-est de l'Asie ; les principaux acheteurs sont taïwanais(12.) Dans les années 1990, les peaux de Panthère nébuleuse se trouvaient également sur les marchés urbains du Cambodge, du Laos, du Myanmar (notamment dans la ville frontalière de Tachileik)(41,)(40), du Népal sur les marchés de Katmandou(33,) de Thaïlande et du Viêt Nam(12.)
Par ailleurs, les os, les dents et les griffes sont utilisés dans la médecine traditionnelle en tant que substitut à ceux du tigre(39 ); en Chine, les parties du corps de la Panthère nébuleuse sont même vendues ouvertement(17). Dans les années 1990, des restaurants thaïlandais et chinois à destination de la riche clientèle asiatique ont proposé de la Panthère nébuleuse au menu(12.) Les animaux vivants peuvent également être utilisés comme des animaux de compagnie(14.)


Élevage conservatoire
Présence en captivité

La Panthère nébuleuse est un félin facile à apprivoiser. Ici, présentation d'une Panthère nébuleuse munie d'un collier et nourrie à la main au zoo de San Diego.
Le studbook international est établi en 1973 sous l'égide de l'association mondiale des zoos et des aquariums (WAZA)(42.) La Panthère nébuleuse est par ailleurs l'objet d'un programme européen pour les espèces menacées (EEP) géré par le Cat Survival Trust(43) et d'un programme américain pour les espèces menacées (SSP) géré par le Central Florida Zoo and Botanical Gardens(44). La spécialisation de la Panthère nébuleuse pour l'escalade en fait un bon sujet pour l'éducation environnementale et un ambassadeur des menaces pesant sur l'écosystème forestier(42.) En 1986, 224 Panthères nébuleuses sont enregistrées pour le programme SSP dans 79 institutions différentes(33.) Le studbook international décompte environ trois cents individus en 1994(15) et 208 individus en 1999 dans 67 institutions à travers le monde(45.) En 2011, la population captive se compose de 277 individus répartis dans 75 institutions différentes(46)


Au milieu des années 1990, le SSP préconise de favoriser la reproduction de seize individus dont la lignée est peu utilisée afin d'améliorer le patrimoine génétique des populations captives. Ces recommandations ont cependant pour effet de faire chuter le nombre de naissances, et dès 1998, il devient urgent d'augmenter la population nord-américaine vieillissante(47). En conséquence, les nouvelles directives du SSP demandent de faire reproduire tous les couples compatibles : l'objectif est de onze naissances par an. Par ailleurs, en 1998, les populations gérées par le SSP deviennent une « population de recherche », ce qui signifie que de nombreux efforts en recherche fondamentale sont réalisés afin d'en apprendre plus sur le comportement du félin, et d'améliorer la gestion des populations et de trouver des solutions de procréation médicalement assistée(4)7.
Les populations nord-américaines sont considérées comme âgées, et malgré un léger rebond, de faible démographie. En 2011, 69 individus sont détenus dans 24 établissements différents, mais seuls dix couples sont recommandés à la reproduction. Par ailleurs, la majorité des spécimens ont les mêmes trois ancêtres fondateurs et le maintien de la diversité génétique est un autre défi. En 2011, des échanges entre le parc zoologique national de Washington et le zoo de Howletts au Royaume-Uni ainsi qu'avec le zoo de Chonburi en Thaïlande ont permis d'apporter des lignées totalement distinctes. Toutefois, pour remplir les objectifs fixés par le programme d'élevage, il sera nécessaire d'importer au moins sept nouveaux individus(47. )


Les populations nord-américaines sont considérées comme âgées, et malgré un léger rebond, de faible démographie. En 2011, 69 individus sont détenus dans 24 établissements différents, mais seuls dix couples sont recommandés à la reproduction. Par ailleurs, la majorité des spécimens ont les mêmes trois ancêtres fondateurs et le maintien de la diversité génétique est un autre défi. En 2011, des échanges entre le parc zoologique national de Washington et le zoo de Howletts au Royaume-Uni ainsi qu'avec le zoo de Chonburi en Thaïlande ont permis d'apporter des lignées totalement distinctes. Toutefois, pour remplir les objectifs fixés par le programme d'élevage, il sera nécessaire d'importer au moins sept nouveaux individus(47. )
Population nord-américaine et objectifs fixés par le programme d'élevage (47)
Indicateurs
Valeurs en 2011
Objectifs SSP
Population totale
69
100
Diversité génétique
89,6 %
93,0 %
Nombre de fondateurs équivalentNote 5
4,81
7,19
Coefficient moyen de consanguinité
0,0


Au milieu des années 1990, le SSP préconise de favoriser la reproduction de seize individus dont la lignée est peu utilisée afin d'améliorer le patrimoine génétique des populations captives. Ces recommandations ont cependant pour effet de faire chuter le nombre de naissances, et dès 1998, il devient urgent d'augmenter la population nord-américaine vieillissante(47). En conséquence, les nouvelles directives du SSP demandent de faire reproduire tous les couples compatibles : l'objectif est de onze naissances par an. Par ailleurs, en 1998, les populations gérées par le SSP deviennent une « population de recherche », ce qui signifie que de nombreux efforts en recherche fondamentale sont réalisés afin d'en apprendre plus sur le comportement du félin, et d'améliorer la gestion des populations et de trouver des solutions de procréation médicalement assistée(4)7.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 183 autres membres