Robespierre,chapitre,32 - handi-zen

www.handi-zen.com

handi-zen

Robespierre,chapitre,32

785 appréciations
Hors-ligne

Plaques, bustes et statues

Plaque commémorative apposée au no 398 de la rue Saint-Honoré, dans le premier arrondissement de Paris.
Plusieurs plaques commémoratives ont été apposées à Arras :
le 14 octobre 1923, sur la façade de la maison où il a vécu avec son frère Augustin et sa sœur Charlotte de 1787 à 1789, en présence de Gustave Lemelle, maire de la ville, d'Albert Mathiez et de Jacob, président des Rosati(348)(,349,)(350). Bâtie en 1730, cette demeure est située au 9 rue Maximilien de Robespierre et abrite le musée du compagnonnage depuis sa restauration(351).
en 1958, à l'occasion du bicentenaire de sa naissance, en présence d'Albert Soboul et d'Alain Decaux(352.)
en 1994, sur la façade de la brasserie des Carraut, grands-parents de Maximilien de Robespierre, où il a passé son enfance avec son frère Augustin350.
De même, il dispose de deux plaques à Paris, l'une sur l'emplacement de la maison Duplay, actuellement au 398 rue Saint-Honoré, l'autre à la Conciergerie, érigée par la Société des études robespierristes(353. )
La statue de Robespierre figure dans le monument consacré à la Convention nationale, œuvre de François-Léon Sicard, qui devait d'abord être disposée au jardin des Tuileries et se trouve aujourd'hui au Panthéon. Toutes les autres tentatives pour établir une statue dans la capitale ont échoué ; en 1909, un comité présidé par René Viviani et Georges Clemenceau prévoyait d'installer une statue dans le jardin des Tuileries, mais le projet a été abandonné, devant l'hostilité de la presse et le faible succès de la souscription publique343. Le 25 décembre 1913 a été inaugurée à Saint-Ouen une statue en plâtre, qu'on se proposait « de couler un jour en bronze », projet qui n'a jamais vu le jour(354.) Le 15 octobre 1933, Georges Lefebvre et le maire d'Arras, Désiré Delansorne, ont inauguré un buste de Robespierre, œuvre du sculpteur Léon Cladel, à l'hôtel de ville ; la salle qui l'abrite a pris son nom(355,)(356.) Depuis 1949, Saint-Denis dispose, square Robespierre, en face du théâtre, d'un buste en pierre à son effigie, œuvre d'A. Séraphin, avec l'inscription : « Maximilien Robespierre l'Incorruptible 1758-1794 »(343.)
En 1989, Ana Richardson, une artiste franco-argentine, a réalisé dans un matériau transparent une statue de Robespierre dessinée par ordinateur et découpée au laser. Celle-ci a été exposé au siège du Fonds monétaire international, à Washington, dans le cadre du bicentenaire de la Révolution française(357.)


Philatélie, promotions
Un timbre-poste à son effigie, dessiné et gravé par Charles Mazelin, a été émis du 10 juillet au 16 décembre 1950 dans la série « Les personnages de la révolution de 1789 » (comprenant également André Chénier, Jacques-Louis David, Lazare Carnot, Georges Jacques Danton et Lazare Hoche) ; il a été tiré à 1 200 000 exemplaires. La promotion 1968-1970 de l'École nationale d'administration a également choisi le nom de Robespierre(343.)


Voir aussi
Sources primaires
Archives manuscrites
Des manuscrits et des discours autographes de Robespierre sont conservés aux Archives nationales sous la cote 683AP(361).
Sources primaires imprimées
Pamphlets, mémoires et souvenirs
Liévin-Bonaventure Proyart, La Vie et les crimes de Robespierre, surnommé Le Tyran ; depuis sa naissance jusqu'à sa mort. Par M. Le Blond de Neuvéglise, colonel d'infanterie légère, Augsbourg, 1795, 370 p. (lire en ligne [archive]). 
Charlotte de Robespierre, Mémoires, 1834. , rééd. Nouveau Monde Éditions, 2006, préface de Jean-Clément Martin, introduction d'Albert Laponneraye.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 178 autres membres