www.handi-zen.com

handi-zen

Chronologie,histoire après 1872,chapitre 2

838 appréciations
Hors-ligne

1871
Articles détaillés : Chronologie de la guerre franco-allemande de 1870-1871, Chronologie du siège de Paris (1870), Chronologie de la Commune de Paris (1871) et 1871 en France.
Janvier : défaites des armées françaises face aux Prussiens.
18 janvier: échec de la sortie militaire des Parisiens à Buzenval
22 janvier: le général Trochu, très controversé, démissionne du gouvernement provisoire
28 janvier : capitulation de Paris.Officialisation de l'armistice franco-allemand (signé en fait le 26).
6 février: Gambetta démissionne de son poste de ministre de l'Intérieur.

Composition de l'Assemblée nationale
8 février : élection de l'Assemblée nationale, victoire écrasante des conservateurs.
12 février : Réunion de l'Assemblée à Bordeaux.
17 février : l'Assemblée nomme Louis Adolphe Thiers, chef du pouvoir exécutif de la République française. Jules Grévy préside l'Assemblée.
24 février: À Paris, 4 000 délégués de la Garde nationale se réunissent au Vauxhall
26 février: signature des préliminaires de paix avec l'Allemagne.
1er mars: l'Assemblée ratifie les préliminaires de paix. Les Allemands défilent dans Paris.
3 mars: création du Comité central de la Garde nationale de Paris
10 mars: l'Assemblée nationale décide son transfert à Versailles. Elle vote la fin du moratoire sur les loyers
16 mars: Thiers s'installe à Paris dans le but de « pacifier » la capitale.
17 mars: Auguste Blanqui est arrêté dans le Lot, sur ordre de Thiers. Les troupes versaillaises, sous le commandement du général Lecomte, tentent de récupérer les canons de la Garde nationale sur la butte Montmartre.
18 mars: le général Vinoy, commandant en chef de l'armée de Paris, supprime six journaux républicains
18 mars : révolte des quartiers populaires, début de la commune de Paris (1871). Thiers quitte Paris pour s'installer à Versailles.
Article détaillé : Chronologie de la Commune de Paris (1871).
19 mars : échec de la tentative de conciliation entreprise par les députés et maires parisiens. Annonce d'élections pour créer un Conseil de la Commune.
21 mars : Les troupes versaillaises occupent le Mont-Valérien. Manifestation anti-communarde des Amis de l'Ordre.
22 mars : Place Vendôme, échec sanglant d'une nouvelle manifestation des Amis de l'Ordre
25 mars : l'Assemblée nationale vote la réintégration de 15 magistrats qui avaient été déchus par le gouvernement de la Défense nationale pour avoir fait condamner et déporter plus de 30 000 républicains
26 mars : élections au Conseil général de la Commune de Paris
28 mars: proclamation de la Commune de Paris.
2 avril: à Courbevoie, offensive des troupes versaillaises contre la Commune de Paris
3 avril: échec des contre-offensives à Rueil et à Meudon des Communards en direction de Versailles.
11-24 avril: les troupes versaillaises bombardent Paris.
19 avril: appel solennel de la Commune de Paris aux Français
25 avril-9 mai : Bataille du fort d'Issy
10 mai : traité de Francfort avec l'Empire allemand, la France perd l'Alsace-Lorraine (Alsace-Moselle en fait).
21-28 mai : « Semaine sanglante ». Les troupes versaillaises massacrent les derniers communards à Paris. Fin de la Commune de Paris.
juin: lancement du premier emprunt pour rembourser l'Allemagne.
2 juillet: élections complémentaires dans 46 départements: grand succès des républicains.
5 juillet : publication du manifeste du comte de Chambord, échec de la fusion royaliste.
31 août : l'Assemblée se proclame constituante. Thiers est nommé Président de la République à titre provisoire.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 183 autres membres