www.handi-zen.com

handi-zen

Sangsue,chapitre,4

838 appréciations
Hors-ligne

Dangerosité pour l'homme
Il arrive parfois que les sangsues (en particulier les Dinobdella ferox) s'introduisent dans les orifices naturels comme la bouche, le nez, l'oreille, le vagin ou le pénis. Cette situation (l'hirudiniase) peut s'avérer très dangereuse car la sangsue obstrue progressivement les voies respiratoires en se gonflant de sang. Elle peut également provoquer des hémorragies. Un médecin doit être consulté mais en cas d'urgence, on peut se gargariser avec de l'alcool fort (vodka, whisky, etc.) ou dans les cas extrêmes, percer la sangsue(19.)
Les sangsues ne transmettent pas de parasites nuisibles pour l'homme. Leur estomac peut toutefois renfermer des bactéries susceptibles d'infecter la plaie si on retire brutalement le parasite. Des allergies peuvent par ailleurs se produire(20.)
Classification
Selon World Register of Marine Species (29 octobre 2015)(21) :
infra-classe Acanthobdellidea Livanow, 1905
genre Acanthobdella (Grube, 1851)
infra-classe Euhirudinea Lukin, 1956
ordre Arhynchobdellida
famille Erpobdellidae
sous-ordre Hirudiniformes
famille Haemopidae
famille Hirudinidae (Whitman, 1886. Revised)
ordre Rhynchobdellida
famille Glossiphoniidae (Vaillant, 1890. Revised)
famille Ozobranchidae (Pinto, 1921)
famille Piscicolidae (Johnston, 1865. Revised)


Différents ordres d'Achètes
L'ordre des Acanthobdelliformes
Dans cet ordre, on ne trouve qu'une seule espèce : Acanthobdella peledina. Cette sangsue est parasite de poissons salmonidés (truites, saumons) du lac Baïkal. Cette espèce possède des caractères communs avec les oligochètes, comme la présence de soies sur le corps et l’absence de ventouse antérieure.
L'ordre des Rhyncobdelliformes
Cet ordre regroupe les sangsues à trompe dévaginable. Toutes les formes sont aquatiques. On peut distinguer deux familles. La famille des Glossiphoniidés comprend des espèces, toutes parasites de mollusques ou d’amphibiens. La seconde famille, celle des Pissicolidés comprend des individus parasites de poissons.
L'ordre des Gnathobdelliformes
Cet ordre regroupe des sangsues aquatiques ou terrestres présentant trois mâchoires dentées au niveau du pharynx. On y trouve Hirudo officinalis.
L'ordre des Pharyngobdelliformes
Ces individus sont d'eau douce ou terrestres de milieux humides. Ils sont presque tous prédateurs. Leur pharynx est long, sans mâchoire.


Espèces
Il y a de nombreuses espèces de sangsue. Parmi les plus connues, on peut citer :
Macrobdella decora
la sangsue marine (Pontobdella muricata) ;
la Sangsue médicinale (Hirudo medicinalis), qui est suceuse de sang de mammifères et est élevée pour des besoins médicaux.
Une autre sangsue médicinale est Hirudo verbena, également suceuse de sang de mammifères, également élevée, ayant les mêmes vertus que la précédente et souvent confondue avec elle(22 ;)
Dinobdella ferox (littéralement la « sangsue féroce »).
Ozobranchus jantseanus, petite sangsue tétant le sang de tortues asiatiques, a stupéfait des chercheurs japonais : plongés 24 heures durant dans de l'azote liquide, soit à −196 °C, cinq animaux de cette espèce en sont ressortis cryogénisés mais après passage dans de l'eau à température ambiante, tous ont repris vie(23 )!
Voir aussi
Articles connexes
Baromètre à sangsues
Hirudothérapie
Bdellomètre
Liste des espèces de sangsues d'eau douce en France
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 183 autres membres