www.handi-zen.com

handi-zen

Orang-outan,chapitre,2

735 appréciations
Hors-ligne

Les arbres à fruits sont nombreux dans la forêt indonésienne et malaise. Le ficus est l'un des plus répandus, avec plusieurs dizaines d'espèces qui s'étagent du niveau de la mer jusqu'à plus de 1 500 m, altitude que ne dépasse jamais l'orang-outan.

Outre les fruits du ficus, le grand singe roux apprécie tout particulièrement ceux du jaquier et du durian, comestibles pour l'homme.

Le jaquier (Arctocarpus heterophyllus), cousin de l'arbre à pain si important dans le Pacifique, donne de gros fruits, les jaques, qui poussent directement sur le tronc. L'orang-outan mange aussi ses graines qu'il ramasse à l'occasion. Par contre, sur le durian (Durio zibenithus), il ne consomme que le fruit.


La nourriture est rarement un motif de conflit
Mâles et femelles ne sont pas directement en compétition dans la quête de leur nourriture. Chacun a son domaine. Le mâle, plus lourd, s'alimente plus près du sol. Inversement, la femelle prospecte les niveaux supérieurs de la forêt, souvent en des endroits que les grands mâles ne pourraient pas atteindre. Par ailleurs, les femelles mangent en moins grandes quantités que les mâles, mais, pendant la gestation ou la lactation, il leur faut des aliments plus riches. Ce qui revient à dire que les deux sexes n'ont pas les mêmes choix alimentaires : les conflits en sont réduits d'autant. Quand plusieurs orangs-outans se rencontrent autour d'un grand arbre couvert de fruits, les animaux se nourrissent ensemble, en respectant une apparente neutralité.
La jungle indonésienne est une des plus complexes qui soit. Dans la réserve de Tanjung Puting, au sud de Bornéo, on a recensé plus de 600 espèces végétales, dont chacune possède son propre cycle (floraison puis fructification). Et les orangs-outans font preuve d'une intelligence et d'une mémoire étonnantes pour repérer les arbres en fruits et s'y nourrir au bon moment.


1.3. Les grands mâles, patriarches jusqu'à la mort
Deux fois plus lourds que les femelles, dotés d'un pelage plus épais et d'une barbe touffue, les grands mâles se distinguent de celles-ci encore davantage en développant, avec l'âge, une face véritablement étonnante. Ils ont en effet de chaque côté des joues une sorte d'excroissance en forme de demi-lune, le disque facial ; mais celui-ci n'apparaît que tard dans la vie du mâle.
Les jeunes mâles atteignent la maturité sexuelle entre 7 et 10 ans et peuvent rester dans cet état, que l'on appelle subadulte, jusqu'à 14 ans, tant que la présence d'un mâle dominant empêche leur développement complet. Mais, quand le patriarche meurt, la physionomie de l'orang-outan qui lui succède change alors rapidement. Son poids double brutalement, passant de 50 à quelque 90 kg, et des dépôts graisseux apparaissent sous la peau des joues, formant le disque facial. En même temps que son physique se transforme, son comportement devient plus agressif, et il impose son autorité dans sa portion de forêt, qu'il défend de la voix – en poussant son long cri caractéristique – et du geste. En cas de combat, les plus grands s'imposent plus facilement.
Sur son territoire forestier, variant de 1 à 5 km2, le grand mâle est l'élément stable, la référence autour de laquelle les plus jeunes, mâles et femelles, s'organisent.
Le long cri du grand mâle


Parfois, la jungle résonne d'un long cri qui s'entend jusqu'à plusieurs kilomètres à la ronde. Il commence par un grondement doux et sourd, se poursuit par un rugissement presque léonin et se termine en decrescendo par une suite de grognements et de soupirs. Ce cri, le plus impressionnant de toutes les forêts d'Asie, est le propre des grands mâles orangs-outans, dont les disques faciaux jouent le rôle de réflecteurs paraboliques pour diriger le son.

Ce cri sert à espacer les grands mâles, chacun régnant sur un territoire de 1 à 5 km2. Il permet sans doute aussi aux femelles et aux jeunes de repérer l'emplacement du dominant et de se situer au sein de la forêt.

Les Indonésiens et les Malais ont plusieurs légendes pour expliquer ce cri extraordinaire.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 168 autres membres