www.handi-zen.com

handi-zen

Rhinocéros de Sumatra,chapitre,6

828 appréciations
Hors-ligne

Sauvegarde

« Rosa », D. s. sumatrensis du Sumatran Rhino Sanctuary, dans le parc national de Way Kambas.
En milieu naturel
Les Rhinocéros de Sumatra étaient autrefois très nombreux dans toute l'Asie du Sud-Est. On estime actuellement que la population ne compte plus que 275 animaux32. L'espèce est classée comme « en danger critique d'extinction », principalement à cause du braconnage illégal(32.) Jusqu'au début des années 1990, le déclin de la population a été estimé à plus de 50 % par décennie, et les petites populations éparpillées sont maintenant fortement soumises à la consanguinité(32.) La plupart des habitats restants sont situés dans les zones montagneuses relativement inaccessibles de l'Indonésie(45,)(46).
Le braconnage des Rhinocéros de Sumatra est préoccupant, car le prix de sa corne a été estimé à plus de 30 000 dollars par kilogramme(38.) Cette espèce a connu une chasse excessive pendant de nombreux siècles, ce qui conduit à la forte diminution de la population, qui n'est d'ailleurs toujours pas enrayée(32). Les rhinocéros sont difficiles à observer et à chasser directement (un chercheur sur le terrain a passé sept semaines caché près d'une vasière sans jamais observer de rhinocéros), de sorte que les braconniers utilisent des pièges de lance et des pièges à fosse(47.) Dans les années 1970, l'utilisation des différentes parties du corps du rhinocéros par les populations locales de Sumatra est connue : les cornes permettent de fabriquer des amulettes et ont la réputation de protéger du poison, la viande séchée est utilisée comme médicament contre la diarrhée, la lèpre et la tuberculose et l'« huile de rhino », une concoction réalisée en laissant macérer le crâne d'un rhinocéros dans de l'huile de noix de coco pendant plusieurs semaines, peut être utilisée pour traiter les maladies de la peau. On ne sait pas à quel point ces pratiques et croyances étaient répandues(1)(,20)(,9.) La corne de rhinocéros était autrefois considérée comme un aphrodisiaque. En fait, la médecine traditionnelle chinoise ne l'a jamais utilisée à cette fin(38.) Néanmoins, la chasse de cette espèce est principalement liée à une demande de cornes de rhinocéros aux propriétés soi-disant médicamenteuses(32.)


Spécimen au zoo de Cincinnati.
Les forêts tropicales de l'Indonésie et de la Malaisie, qui abritent le Rhinocéros de Sumatra, sont également des cibles pour l'exploitation forestière légale et illégale en raison de la valeur de leurs feuillus. Des bois rares tels que le merbau, le Shorea et le Palaquium ont une grande valeur sur les marchés internationaux, pouvant atteindre 1 800 $ par mètre cube. L'application des lois forestières contre l'exploitation illégale est difficile à mettre en œuvre parce que les humains vivent à l'intérieur ou à proximité des forêts peuplées par le rhinocéros. Le tremblement de terre de l'océan Indien en 2004 a été un prétexte pour justifier de nouvelles exploitations. Bien que les feuillus des forêts tropicales où vit le Rhinocéros de Sumatra sont destinés aux marchés internationaux et pas tellement utilisés pour la construction nationale, le nombre de permis d'exploitation de ces bois a considérablement augmenté en raison du tsunami(22.) Cependant, alors qu'on pensait que cette espèce était très sensible aux perturbations de son habitat, l'impact de la déforestation semble nettement moins fort que celui de la chasse, car le rhinocéros peuvent vivre dans tout type de forêt(32.)


En captivité

La femelle D. s. lasiotis « Begum », présente au zoo de Londres du 15 février 1872 au 31 août 1900.
Bien que rares, quelques Rhinocéros de Sumatra sont exhibés dans les zoos depuis près d'un siècle et demi. Le zoo de Londres a acquis deux Rhinocéros de Sumatra en 1872. L'un d'eux, une femelle nommée « Begum », a été capturé à Chittagong en 1868 et a survécu au zoo de Londres jusqu'en 1900, ce qui constitue le record de longévité en captivité pour un Rhinocéros de Sumatra(48.) Begum appartenait à la sous-espèce D. s. lasiotis désormais éteinte. Au moment de son acquisition, Philip Sclater, le secrétaire de la Société zoologique de Londres, affirme que le premier Rhinocéros de Sumatra préservé dans un zoo était présent dans la collection du zoo d'Hambourg depuis 1868. Avant l'extinction de la sous-espèce Dicerorhinus sumatrensis lasiotis, au moins sept spécimens résidaient dans des zoos et des cirques(1.) Le Rhinocéros de Sumatra, cependant, ne se reproduit quasiment pas en dehors de son habitat naturel. Un rhinocéros des jardins zoologiques d'Alipore a donné une naissance en 1889 avec succès, mais aucun Rhinocéros de Sumatra n'est né dans un zoo au cours du XXe siècle. En 1972, « Subur », le seul rhinocéros de Sumatra restant alors en captivité, meurt au zoo de Copenhague(1.)


En dépit des échecs répétés pour le faire se reproduire en captivité, certaines organisations de conservation lancent au début des années 1980 un programme d'élevage en captivité du Rhinocéros de Sumatra. Entre 1984 et 1996, ce programme de conservation capture 40 rhinocéros pour les exporter vers des parcs zoologiques et des réserves à travers le monde. Alors que les espoirs de réussite sont initialement élevés, et que de nombreuses recherches ont été menées sur les spécimens captifs, à la fin des années 1990 pas un seul rhinocéros n'était né dans le programme, et la plupart de ses partisans conviennent que c'est un échec. En 1997, un groupe de spécialistes des rhinocéros asiatiques de l'UICN déclare que le programme n'avait « même pas permis le maintien de l'espèce en captivité dans les limites acceptables de la mortalité », notant que, en plus de l'absence de naissances, 20 des rhinocéros étaient morts(20.) En 2004, une épidémie de surra au Centre de conservation de rhinocéros de Sumatra a tué tous les rhinocéros en captivité en Malaisie péninsulaire, réduisant la population de rhinocéros en captivité à huit individus(8)(,46.)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 181 autres membres