www.handi-zen.com

handi-zen.com

Faire du sport en hiver : nos conseils

14656 appréciations
Hors-ligne
Continuer sa pratique sportive en hiver, vraie ou fausse bonne idée ? Est-il dangereux de faire du sport dehors en hiver ? Running, natation ou marche nordique : ne vous privez pas !Faire du sport dehors en hiver ne vous enchante pas ? Soyons honnêtes. Qui n’a pas eu la flemme de sortir faire du sport en hiver ? Les journées courtes, le froid et l’envie irrésistible de « binger » une série télé nous amène, il faut bien l’avouer, à procrastiner notre séance de sport. Pourtant, maintenir une activité physique toute l’année est indispensable pour un corps et un esprit en bonne santé.
Se préparer à la pratique sportive en hiver

Beaucoup d’idées reçues gravitent autour de l’activité sportive en hiver. Certains pensent d’ailleurs que c’est dangereux. Il est vrai : faire du roller en hiver n’est peut-être pas la meilleure idée ! Mais vous pouvez continuer à courir, faire de la marche rapide, aller à la piscine ou tout simplement préférer des sports en intérieur. Faire du sport même lorsqu’il fait froid n’est pas du tout mauvais pour la santé, à condition de bien se préparer.Se motiver !

Sortir faire du sport quand les températures sont au plus bas relève parfois du défi. Mais saviez-vous que pratiquer le sport en hiver mettait de bonne humeur ? La production de neurotransmetteurs tels que l’endorphine, la noradrénaline, la sérotonine et la dopamine est un véritable rempart au blues hivernal.
Bien s’échauffer

S’échauffer est une étape incontournable lorsque l’on pratique le sport. En hiver, il ne faut surtout pas la zapper ! Voire, doubler le temps habituel d’échauffement pour veiller à ce que les muscles s’échauffent en profondeur et pas de manière superficielle. En outre, vous permettez au coeur de travailler dans de bonnes conditions et évitez les blessures comme les foulures, entorses ou le douloureux claquage musculaire.Alimentation et hydratation

En hiver, évitez de partir faire du sport le ventre vide. En cas de coup de pompe, prévoyez de quoi vous redonner de l’énergie : noix, fruits secs ou barres énergétiques par exemple.

S’hydrater est aussi important en hiver que le reste de l’année. Il est vrai que lorsqu’il fait froid, on a tendance à moins ressentir le besoin de boire. Pourtant, par temps froid aussi le corps transpire. Il est donc primordial de bien boire pendant toute la séance. Buvez en petite quantité (deux ou trois gorgées) à intervalles réguliers, toutes les 15 minutes.
Prévenir les risques

N’hésitez pas à consulter votre médecin avant de vous mettre ou remettre au sport. L’activité physique, même moyennement intense, présente parfois des risques. Les risques de crise cardiaque surtout après 40 ans sont réels.

Attention également à l’hypothermie – la température du corps descend sous les 35°C – avec des températures extérieures très basses, dès 6°C en dessous de zéro. De plus les poumons sont sensibles au froid. Si vous courez, inspirez toujours par le nez pour que l’air tiédisse et soufflez par la bouche.

Certaines personnes souffrent d’asthme à l’effort. Celui-ci a tendance à s’intensifier quand l’air est froid et sec.
S’équiper pour le sport en hiver

Se protéger du froid quand on fait du sport dehors en hiver, c’est la base. Portez plusieurs couches de vêtements pour bien vous protéger. La première couche, en matière respirante, vous permettra d’évacuer la sueur, car c’est l’humidité qui conduit le froid. La deuxième vous maintient au chaud. Et la troisième protège du vent, de la pluie ou de la neige.

Comme la chaleur du corps s’évacue en très grande partie par la tête, n’oubliez pas le bonnet ou le bandeau ! Eux aussi en matière respirante. Protégez les autres extrémités avec des gants et des chaussettes bien chaudes et à la bonne taille pour éviter les frottements. Et donc les ampoules.

De bonnes chaussures sont indispensables à la pratique sportive. Et davantage en hiver, car sur terrain glissant, il faut bien maintenir la cheville et les articulations.
faire du sport en hiver

Se protéger du froid en couvrant les extrémités : tête, mains et pieds – © Pressmaster

Enfin, comme il fait nuit plus tard le matin et plus tôt le soir, n’oubliez pas de porter des vêtements colorés et réfléchissants pour que l’on vous distingue dans l’obscurité. Être bien vu limite le risque d’accident qui n’est vraiment pas à négliger.
La marche nordique hivernale : l’entraînement doux et revigorant pour les esprits peu sportifs !

La marche nordique est une activité sportive idéale pour ceux qui ne sont pas habituellement amateurs d’exercices intenses, surtout pendant la saison hivernale.

Avec deux bâtons spécifiques, la marche nordique mobilise l’ensemble du corps, offrant ainsi un entraînement complet. C’est une alternative parfaite pour les personnes peu sportives, car elle présente des mouvements naturels qui ne sollicitent pas excessivement les articulations.

L’hiver ajoute une dimension particulière à cette activité. Marcher dans l’air frais et pur revigore l’esprit. La marche nordique peut se pratiquer aisément sur des sentiers enneigés, et les bâtons assurent une stabilité bienvenue sur des surfaces glissantes.De plus, l’hiver présente des défis naturels, comme la résistance accrue au froid, qui sollicite davantage les muscles. Cela permet de renforcer progressivement la condition physique sans trop de contraintes.

la marche nordique en hiver se profile comme un moyen accessible et agréable pour les personnes peu sportives de maintenir une activité physique régulière. Elle offre les bienfaits d’un exercice complet tout en permettant de profiter des joies hivernales
Rédigé par Annabelle Kiéma
source consoglobe.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - Médecine.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 314 autres membres