www.handi-zen.com

handi-zen

Douleur : les plantes qui aident à réduire les anti-inflammatoires

709 appréciations
Hors-ligne
Le paracétamol et l’ibuprofène sont les médicaments les plus vendus en pharmacies. Quelles plantes choisir pour en consommer moins ? Maux de tête, douleurs de règles ou aux articulations, nos réponses au cas par cas.

Les anti-inflammatoires ont des effets délétères non seulement sur l’estomac, que l’on doit souvent protéger en prenant des médicaments supplémentaires, mais également sur le foie et les reins, rappelle le Dr Chevallier.

« Pour échapper à cette problématique, les plantes doivent être prises en première intention ». Elles sont nombreuses à présenter des propriétés anti-inflammatoires, et l’on ne sait pas forcément vers laquelle se tourner.

Il faut rester sur des plantes simples à utiliser et pas trop chères », conseille, pragmatique, Laurent Chevallier.

Les plantes contre les maux de tête

La bonne ordonnance : la reine-des-prés, “aspirine végétale”, qui contient de l’acide salicylique, principe actif de l’aspirine. Utilisée dès le Moyen Âge pour soigner la fièvre et les rhumatismes, c’est la reine-des-prés – de son ancien nom Spirée – qui permet, à la fin du XIXe siècle, la découverte de l’aspirine.

« Si les maux de tête présentent une composante digestive, ajoutez l’artichaut et le boldo », préconise le Dr Chevallier.

Comment les utiliser ?

Boire une tisane de reine-des-prés, deux fois par jour. Infuser une pincée de plante par tasse (soit 3 à 4 g pour 250 ml), sans la faire bouillir car cela détruit son principe actif et réduit donc son efficacité anti-inflammatoire.

En cas de troubles digestifs associés, préparer, ou faire préparer par le pharmacien, un mélange de 40 g de reine-des-prés, 25 g d’artichaut et 25 g de boldo, dont on utilisera une pincée par tasse également.
Quelles précautions ?

« Si un traitement antimigraineux prescrit par un médecin, un triptan par exemple, convient, il faut le garder et ne pas changer », prévient le Dr Chevallier.

La reine-des-prés est déconseillée en cas de traitement anticoagulant car elle peut augmenter la tendance hémorragique.
Les plantes contre les douleurs de règles

Pour apaiser des migraines liées aux règles comme les douleurs dans le bas-ventre, le Dr Chevallier recommande le gattilier, qui influe sur les hormones, et l’achillée millefeuille, antispasmodique.
Comment les utiliser ?

Sous forme d’extrait sec, à raison de 200 mg de gattilier et 100 mg d’achillée millefeuille par gélule (Elusanes, Super diet...). Prendre deux gélules par jour, une le matin, une le soir, 15 jours avant les règles.
Quelles précautions ?

L'Agence européenne du médicament reconnaît l’usage traditionnel du gattilier pour soulager le syndrome prémenstruel, mais elle recommande de ne pas l’utiliser plus de trois cycles consécutifs.

Il est contre-indiqué en cas d’antécédent de cancer du sein.

A lire aussi : Comment soulager les problèmes de règles ?
Les plantes contre les douleurs articulaires

La bonne ordonnance : l’huile essentielle d’eucalyptus citronné mélangée à celle de pin sylvestre en cas d’arthrose, ou à celle de romarin si les douleurs se localisent au veau des lombaires.
Comment les utiliser ?

« Il faut bien les diluer à 5 % dans de l’huile de noisette et masser la zone douloureuse avec ce mélange. Le soulagement est assez rapide », note le médecin.

Quelles précautions ?

A éviter en cas d’asthme et pendant la grossesse ou l’allaitement.

Source santémagazine
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 159 autres membres