www.handi-zen.com

handi-zen

Ayurvéda Les étapes clés du massage ayurvédique, pratique ancestrale d'Inde

901 appréciations
Hors-ligne
Un massage à l'huile pure, issu de la médecine traditionnelle indienne, expliqué par Linda Gobindoss.

Lorsqu'on parle de massage ayurvédique, c’est à l’ "Abhyanga" que l’on fait souvent référence. Ce terme signifie en sanskrit "appliquer contre." Par conséquent, c’est l’application d’une substance sur le corps, de l'huile le plus souvent, dans le but de le nourrir.

Quels sont les bienfaits ?

Au quotidien :

Renforce l’élasticité de la peau
Tonifie les muscles
Lubrifie les articulations
Stimule la circulation artérielle, veineuse et lymphatique
Equilibre le métabolisme
Harmonise le système endocrinien (hormonal)
Renforce les défenses immunitaires
Revitalise le corps et le mental
Favorise la bonne humeur
Elimine la fatigue et l’anxiété
Améliore le sommeil
Prévient l’accumulation des toxines

Les bienfaits thérapeutiques :

La liquéfaction des toxines et favorise leur élimination.
Prépare le corps aux cures de nettoyage approfondies (Panca Karma)

Comment le massage ayurvédique s'adapte-t-il à chaque personne ?

Tout d’abord par le choix de l’huile : Elle doit, non seulement convenir à la constitution de l’individu car l’Ayurveda considère que chaque individu est unique; mais aussi apaiser les déséquilibres. En Inde les huiles sont souvent préparées avec des plantes, mais par un procédé très long d’incorporation de décoction dans l’huile et non pas juste en laissant infuser les plantes dans l’huile. Mais de manière générale toutes huiles pures, première pression à froid, ou même du ghee (beurre clarifié) peuvent être utilisés pour l’abhyanga.

Exemple d’huiles :

Apaisante pour Vata (Espace et Air) : l’huile d’olive, d’amande douce et de ricin
Stimulante pour kapha (Terre et Eau) : l’huile de cumin noir, de sésame et de moutarde
Rafraîchissante pour pitta (Feu) : l’huile de coco, le ghee (beurre clarifié), l’huile de neem

Ensuite il y a la pression et la vitesse des mouvements :

Doux et Lent pour Vata (Espace et Air)
Profond et Rapide pour kapha (Terre et Eau)
Ferme et modéré pour pitta (Feu)

Puis il y a la durée de la session :

Longue pour les Vata (Espace et Air)
Courte pour les kapha (Terre et Eau)
Moyenne pour les pitta (Feu)

Quels sont les spécificité de l'Abhyanaga ?

La température de l’huile : toujours réchauffée, pour une meilleure pénétration au niveau de la peau car les huiles utilisées sont pures, mais aussi pour un meilleur relâchement des muscles et l’élimination des toxines par un léger effet de sudation.
Attention : ne pas réchauffer directement, plutôt au bain marie.

Le sens des mouvements : L’abhyanga se pratique en partant du centre et en allant vers les extrémités du corps et non en direction du coeur contrairement aux autres massages. En allant dans le sens de la circulation artérielle, les tissus sont ainsi mieux régénérés, puis le retour veineux et lymphatique se fait automatiquement. Dans se sens nous visons surtout le renforcement et l’apaisement de l’individu.

Comment se déroule une séance de massage ayurvédique ?

Chaque thérapeute a son protocole mais il est tout de même important d’avoir ces étapes :

Un entretient qui permettra de définir votre constitution et vos déséquilibres. Parfois le thérapeute peut en dire long simplement en vous observant, parfois il peut prendre votre pouls et/ou vous demander de remplir un questionnaire. Cette première étape renseigne sur les modalités à prendre pour personnaliser les soins.

Le soin : dans une pièce sans courant d’air, dévêtu (slips jetables). Tout d’abord en position assise pour masser la tête et ensuite allongé sur une table pour le reste du corps. Les mouvements sont fluides, circulaires au niveau du tronc et des articulations et longitudinaux vers les extrémités pour les membres.

Il est recommandé de transpirer après un tel soin pour mieux éliminer les toxines. Cela peut se faire de différentes manières : un bain/douche tiède, swedana (bain de vapeur), session de sport…

Un temps de récupération : Pour préserver votre états de quiétude ainsi que permettre à votre corps de retrouver sa température normale et éviter les courants d’air. Une boisson chaude peut être dégustée !

Source femininbio
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres