www.handi-zen.com

handi-zen

‘’Saugez’’ …Pour souhaiter la bienvenue au printemps !

801 appréciations
Hors-ligne
Eh oui ! Le printemps frappe à la porte, et même en Floride, on perçoit très bien les différences. Les bourgeons s’éveillent, les plumérias sont fleuris, les oiseaux font leur nid, les journées rallongent, on vient de changer d’heure… Il y a dans l’air, ce souffle de renouveau qui fait du bien au corps et à l’esprit.

L’occasion se prête parfaitement pour changer l’atmosphère dans la maison, chasser les résidus de l’hiver et se débarrasser de ce qui reste des rhumes et des grippes. La meilleure façon d’y arriver organiquement, c’est de fumiger notre espace avec de la sauge !

Depuis des lunes, les Amérindiens connaissent les vertus médicinales et culinaires de cette plante. Encore plus étonnants, ils en avaient remarqué les pouvoirs purificateurs des feuilles séchées.

Les sages brulaient la sauge comme agent fumigateur pour assainir leur environnement et purger l’atmosphère. Ils enfumaient les pièces réservées aux malades, l’utilisaient lors des fêtes, des rassemblements et surtout, lorsque l’énergie ambiante semblait pernicieuse.
La preuve pour les sceptiques

Aujourd’hui, on reconnaît scientifiquement les aptitudes antiseptiques, antispasmodiques, antisudorifiques, apéritives, bactéricides, calmantes, céphaliques, coronariennes, digestives et énergétiques de cette plante. La sauge apaise aussi les montées de lait et les maux liés au syndrome pré menstruel. Elle est un diurétique léger et elle stimule la clarté de la mémoire.

Plusieurs centaines d’espèces de sauge poussent autour du Globe.

Dans mon arrière-cour, je cultive une sauge bien adaptée au sol et au climat floridien et régulièrement, je réserve des feuilles spécifiquement pour »sauger » la maison.

l s’agit de prendre une bonne poignée d’herbe séchée, d’aligner des feuilles, les enrouler comme une petite chandelle et lier avec une corde. Puis déposer le bâtonnet dans un vase à encens. Ouvrir les fenêtres pour permettre à l’air fétide de s’évacuer puis, allumer la sauge, souffler légèrement pour l’attiser.

Embaumez chaque pièce en agitant le bâton de sauge afin que sa fumée dérive dans les coins, le long des murs, autour des fenêtres et le long des lignes de plafond. Imaginez que de la fumée absorbe toute négativité, toxicité et mauvaise énergie.

Déposez une intention pour chaque pièce que vous fumigez. Vous percevrez une différence réelle, une aisance palpable et une odeur de fraicheur.
Réclamer son espace

Après avoir purifié votre environnement, c’est bon de retrouver son équilibre et réclamer son espace. Une posture de yoga s’y prête particulièrement : Vrikshasana, l’arbre.

Position : debout sur une jambe. L’autre repliée et le pied posé au creux de la cuisse opposée ou sur la cheville. Jamais contre le genou.

Mains jointes au cœur. Drishti (repère visuel) droit devant.

Concentrez-vous, revisitez les intentions manifestées, trouvez votre équilibre.

Étirez les bras au ciel, donnez vie à votre arbre. Regardez maintenant vers le ciel et si vous le pouvez, fermez les yeux et imprégnez-vous de cette nouvelle énergie saine et vivifiante

…Bon printemps !


Denise Dumont
Surce : myvirtualyoga
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 172 autres membres