www.handi-zen.com

handi-zen

S’aimer …enfin !

692 appréciations
Hors-ligne
Pourquoi est-ce si difficile de s’aimer vraiment soi-même? On est si dur à notre endroit. Une petite erreur et nous voilà à nous faire du mauvais sang, à nous en vouloir, à culpabiliser alors que si une amie avait fait la même erreur, on serait la première à la rassurer, à lui dire à quel point ce n’est pas grave que ça arrive à tout le monde…pas vrai?

Lors des ateliers de journal créatif, il arrive que je demande aux participantes de prendre conscience de leurs forces, de leurs qualités. Chaque fois pour la majorité des gens c’est un exercice très difficile. Je suis pourtant convaincue que si je demandais de nommer trois forces ou trois qualités d’une amie, nous en aurions 5 en moins de 5 minutes ! Pourquoi quand c’est nous, c’est si difficile ?

On est si critique envers soi-même. Parfois même impitoyable. À notre défense, nous pouvons dire que nous n’avons pas beaucoup de recul et, de l’intérieur, nous n’avons pas la même perception que les autres pour la même situation. Ce qui demande courage à l’un est tout à fait naturel pour une autre personne. Donc, si je fais preuve de courage, une autre personne , pour qui ce que j’ai fait est très exigeant , me trouvera immédiatement courageuse, mais pour moi il ne pouvait en être autrement puisque je suis ainsi faite. Alors pas facile pour moi d’identifier cette force ! Vous me suivez ?

Et puis il y a notre Égo ah celui-là ! Quand il se met à sortir de son rôle de protecteur, il peut nous jouer bien des tours ! Comme saboter toute capacité à identifier nos grandes forces en nous disant « voyons, mais pour qui te prends-tu si tu dis que tu es comme ça ! » La peur du jugement des autres alors que nous sommes notre pire juge bien souvent !

En Journal créatif, il existe des exercices super aidant et très révélateurs pouvant nous aider à mieux nous comprendre et nous apprécier. L’un d’eux consiste à s’écrire une lettre comme si on l’écrivait à un être cher. Si je vous dis d’écrire une lettre d’encouragements à votre enfant ou votre grande amie pour lui rappeler toutes ses belles victoires, ses grandes forces et ses qualités, ce qui fait que vous l’appréciez autant, vous feriez ça sans trop de grandes difficultés et avec beaucoup de générosité n’est-ce pas ? Mais ce que je vous propose, c’est de le faire de vous à vous. On peut le faire dans le présent ou encore s’amuser avec le « moi » du futur qui écrit au « moi » du présent. Oui le « moi « du présent qui écrit à notre « moi » du passé. Profitez-en pour vous faire des souhaits aussi, que vous souhaitez-vous? Faites-le comme si vraiment vous étiez votre grande amie ou encore votre enfant, votre sœur, un être cher et précieux à votre cœur.

Cet exercice peut être très aidant; nous donnant un rôle d’observateur à notre endroit et très révélateur. Il arrive bien souvent que nous soyons surpris de ce que nous nous confions, surtout dans l’exercice où nous jouons avec le temps ( passé/présent/futur). Pour faire suite à votre lettre, prenez le temps de faire une création spontanée, sans réfléchir, juste être à l’écoute de ce qui monte sans jugement, sans chercher les liens, ni à comprendre ce que cela signifie. ( dessin, collage, peinture, etc.), peu importe.

Pour aller jusqu’au bout de l’exercice, postez cette lettre pour vrai ! Oui oui à vous même. Les quelques jours séparant la création et la relecture auront permis un petit recul et votre perception pourrait avoir changé et vous permettre ainsi de prendre conscience de certaines choses. Mettez y le paquet (hihi), une lettre d’amour ce n’est pas si souvent qu’on reçoit ça ! Faites-vous plaisir avec l’emballage. Pourquoi pas? 😉

Je vous souhaite un beau moment avec vous même, en fait 3 ; l’écriture de la lettre, la création spontanée et la réception de cette lettre d’amour de vous à vous ! Et si vous le faites, il me ferait vraiment plaisir de connaitre vos impressions sur l’expérience.

Je vous invite à lire la chronique de Sonia Tremblay « S’aimer pour grandir » sur ce même blogue, qui complètera à merveille votre réflexion sur l’importance de s’aimer soi-même.

Source: sandra michaud , myvirtualyoga
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Discussion textes.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres