www.handi-zen.com

handi-zen

Nouvelle année, nouvelles résolutions, soyez SMART !

903 appréciations
Hors-ligne
La nouvelle année s’est installée tout doucement, laissant place à de nouveaux défis, de nouvelles opportunités, de nouvelles couleurs et, bien entendu, de nouvelles résolutions, de nouvelles intentions.

2019 arrive avec un regain d’énergie, d’espoir et de motivation. En ce début d’année, on se sent comme de vrais guerriers, prêts à attaquer cette dernière avec conviction et avec une volonté à toute épreuve. On se fixe des objectifs, une liste souvent interminable de nouvelles résolutions pour partir du bon pied ce début de nouveau cycle. Puis les journées passent, les semaines passent, et on oublie, on se trouve des excuses, et on retombe dans les mêmes patterns désolants de l’année précédente. On se culpabilise de ne pas avoir été à la hauteur, de ne pas avoir su se fixer des objectifs réalistes pour soi, de s’accorder du temps pour soi. Trop souvent, nous blâmons le temps. Le temps qui nous échappe encore. Et si, la vraie raison derrière se désengagement de nos résolutions, serait plutôt que nos objectifs ont mal été formulés ? Mal été conceptualisé ? Mal été choisis ? Ça demande un peu plus de préparation que de se dire au matin du 1 janvier que l’on veut s’entraîner, perdre du poids et méditer tous les matins. Il faut STRUCTURER nos objectifs et considérer plusieurs éléments afin de réussir à les intégrer dans notre horaire pour que cela devienne une habitude et fasse partie de notre quotidien. Derrière la formulation de nos intentions, de nos résolutions, il y a un travail de PLANIFICATION à effectuer. Vous voulez savoir comment réaliser cela ? Je vous invite à prendre un papier, un crayon et à lire les lignes qui suivent !

Premièrement, dans toutes formulations d’objectifs, il faut savoir bien planifier le tout pour que l’on puisse plus facilement les intégrer dans notre agenda. Sans structure, sans planification, il est trop facile de passer par dessus ces intentions. Lors de mon baccalauréat en kinésiologie, nous avions un cours complet dédié au counseling, c’est-à-dire un cours complet sur l’art de planifier, organiser et structurer l’objectif d’un client, en prenant soin de considérer sa RÉALITÉ. Ici, nous apprenions à bâtir une planification en lien avec l’entraînement ou les bonnes habitudes de vie, mais sachez que les trucs que je vous donnerai dans quelques instants peuvent s’appliquer sur n’importe quel type d’objectifs.

Objectifs SMART

Pour ceux et celles d’entrevous qui aiment les acronymes, vous serez gâté ici ! Les objectifs SMART signifient tout simplement de se fixer un objectif qui est :

S : spécifique

M: mesurable

A : atteignable

R : réaliste

T : temporel

Voyons cela de plus prêt … Je vous invite à faire l’exercice avec moi, en même temps que vous lisez ces lignes.

Choisissez un objectif que vous désirez VRAIMENT réaliser cette année. Un objectif qui vous tient vraiment à coeur, qui est important pour vous. Assurez-vous que la raison derrière ce choix d’objectif est vraiment importante. Par exemple, cette année, je désire m’entraîner. Quelle est la raison derrière cela ? Qu’est-ce qui me pousse à choisir cet objectif ? Est-ce simplement pour avoir un meilleur physique ou pour faire comme tout le monde ? La raison doit être le moteur de votre décision, le moteur de votre mise en action. Choisissez intelligemment vos objectifs en ayant une raison stimulante derrière ce choix. Lorsque cet objectif est choisi, il faut maintenant rendre cet objectif SPÉCIFIQUE. Pour que l’objectif soi spécifique, il faut être en mesure de définir clairement le résultat attendu. Par exemple, je veux m’entraîner à la maison et/ou au centre d’entraînement.

Ensuite, quand l’objectif est spécifique, il faut rendre celui-ci MESURABLE. À cette étape, il est question de qualifier notre objectif de manière à être capable de déterminer si nous l’avons atteint. En rendant notre objectif mesurable, il est plus facile de le rendre atteignable. Par exemple, je désire m’entraîner 3 fois par semaine, en raison d’une heure maximum par entraînement. Ainsi, il est beaucoup plus facile de respecter notre engagement, car nous avons un objectif mesurable. Nous savons plus clairement combien de fois nous voulons réaliser cet objectif par semaine.

Par la suite, l’objectif doit être ATTEIGNABLE. Il est maintenant nécessaire de définir quels sont les moyens réalistes pour atteindre mon objectif. Ici, puisque mon objectif est de m’entraîner, un des moyens qui pourrait m’aider à réussir pourrait être de consulter un kinésiologue afin de suivre un programme adapté selon mes besoins. Si je désire réaliser mon objectif à la maison, je devrai me munir de l’équipement nécessaire de même que si je veux aller dans un centre d’entrainement, il sera nécessaire que je m’abonne au gym.

Ensuite, l’on veut que l’objectif soit RÉALISTE. Je considère que cette section est l’une des plus importantes, sinon LA PLUS IMPORTANTE, car il faut impérativement prendre en compte notre réalité. Pour que l’objectif soit réaliste, il faut obligatoirement considérer les différentes contraintes de notre réalité. Il faut être en mesure de regarder notre emploi du temps et cibler les meilleurs moments pour réaliser notre objectif. Par exemple, si je travaille de 8h à 16h, que je dois aller préparer le souper pour les enfants et les préparer pour la routine du dodo, il est irréaliste de dire que je pourrai aller m’entrainer à 18h. Il faudra que je trouve, dans mon agenda, un moment idéal pour aller au gym. Peut-être le matin, ou sur l’heure du dîner? Dans ce cas, il faut s’assurer de bien organiser l’horaire pour ne pas nuire aux autres activités. La clé de la réussite réside dans l’organisation et la bonne gestion du temps.

Finalement, l’objectif doit être TEMPOREL. Cela signifie que l’on doit préciser notre échéancier ou fixer une date limite pour atteindre notre objectif. Il serait possible, par exemple, de déterminer que je vais m’entraîner 3 fois par semaine, pendant une durée d’une heure maximum par entraînement, durant 3 mois. Après 3 mois, il sera possible de modifier ou réajuster l’échéancier de mon objectif.

Vous voyez, se fixer un objectif et se donner toutes les chances de réussir, ce n’est pas sorcier. Il faut simplement être convaincu que l’on fait un bon choix pour SOI et bien organiser notre agenda afin d’aligner tous les éléments de notre vie pour être sur le chemin de la réussite.

Vous avez tout ce qu’il faut à l’intérieur pour réussir ! Croyez en vous et soyez SMART !

Source carol ann julien, myvirtualyoga
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Discussion textes.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres