www.handi-zen.com

handi-zen

Lignes pointillées

902 appréciations
Hors-ligne
J’étais à plancher sur mon prochain billet dans lequel je voulais aborder la différence entre « faire » et « être » quand j’ai eu un de ces moments de WOW, de la béatitude je pense que ça s’appelle, en vrai.

Un clin d’œil, une fraction de seconde, mais c’était là.

Avez-vous de ces moments de « la vie est parfaite, là, tout de suite, maintenant »?

Moi oui, des fois, pas souvent, surtout ils ne durent pas longtemps.

Un « oh YEAH! » et c’est parti.

Mais, il était là, CE moment. Le nommer c’est un peu le tuer, mais c’est un instant où tout est parfait dans son imperfection : la musique, la lumière, l’odeur, ce que je fais ou ce que je ne fais pas. Pas de contrôle. Tout est là et je suis juste bien. Je manque de vocabulaire pour le décrire cet instant et en même temps j’ai l’intime conviction de ne pas vouloir tant que ça le décortiquer. Juste le vivre.

Et c’est pour ça le yoga. Prolonger ces moments de pure bliss, de félicité. Ce n’est pas un objectif, ni sur la to-do list, seulement que je sais que c’est par le yoga que j’essaie juste de mettre moins d’espaces entre ces instants de WOW. Peinturer les espaces dans une ligne pointillée pour en faire une ligne continue.

Je cligne des yeux, ce moment est parti, ce n’est pas que le moment d’après est moins bon, non, non, ce n’est juste pas le même feeling, pas la même félicité.

Alors voilà, ça attendra pour ce texte sur ma réflexion profonde entre « l’être » et « le faire ». Ou peut-être pas en fait : si c’était justement aussi simple que ça?

AnneMarie Labrecque

Source myvirtualyoga
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Discussion textes.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 197 autres membres