www.handi-zen.com

handi-zen

Apporter de la lumière

858 appréciations
Hors-ligne
ous sommes en décembre… la fin d’une autre année est à nos portes… déjà.

Avant que ne se termine celle-ci, dans le tourbillon des préparatifs des diverses célébrations marquant cette période, et alors que la lumière extérieure diminue de jour en jour jusqu’à atteindre son point le plus sombre au Solstice d’hiver, j’aimerais vous inviter à vous offrir un moment de pause afin d’apporter de la lumière sur les événements qui ont marqués cette année. Apporter de la lumière à l’intérieur dans l’absence de celle-ci à l’extérieur.

Le principe de Dharana est la 6e branche du Yoga. Il désigne le pouvoir de concentration. La Sutra III.1 de Patanjali énonce: « Dharana est la relation d’attention du mental à un secteur déterminé ». L’exercice de la concentration consiste à porter une attention soutenue vers un espace ou objet déterminé. Dharana intervient à tous les stades de notre vie dans l’écoute subtile des sensations, de la respiration, de l’espace intérieur, dans l’observation du mental, des pensées qui passent, des espaces sans pensée.

Il est dérivé de la racine dhr du Sanskrit qui signifie : ‘tenir, tenir ensemble, maintenir, porter, garder, protéger ou fonder’. Il s’agit de former un tout avec différents éléments liés à un point central. C’est le pouvoir de concentration d’une personne qui rassemble et maintient le champ de conscience autour d’un seul point. Cette ‘con-centration’, soit cette capacité de devenir un avec un centre, est un point d’ancrage important dans notre pratique.

Au cours de ce mois, j’aimerais vous inviter à prendre un moment afin de vous poser, un journal à la main, et a refléter sur les divers événements qui ont marqué votre vie, externe et interne, au cours des 12 derniers mois passés. Si vous tenez un journal, il peut être utile de ressortir celui-ci et de noter les événements marquants principaux, que ceux-ci vous semblent positifs ou négatifs.

Voici quelques pistes pour vous guider :

Qu’avez-vous accueilli en 2018?
Qu’avez-vous laissez-aller en 2018?
Qu’est-ce qui a changé pour vous cette année?
Qu’avez-vous découvert sur vous?
De quoi êtes-vous le plus reconnaissante cette année?
Quelles peurs vous ont retenues en 2018?
Quand avez-vous fait preuve de courage?
Qu’est-ce qui vous a surprise cette année?
Qu’avez-vous accompli, quels talents ou dons vous ont aidés, qu’avez-vous appris de ces expériences? Avez-vous pris le temps de célébrer ces réalisations?
Quels ont été vos défis? Comment avez-vous approché ceux-ci? Avez-vous découvert de nouveaux outils ou alliés dont vous pourrez vous servir dans le futur? Qu’avez-vous appris sur vous et comment votre vie a-t-elle changé à travers ces défis?
Y a-t-il quelque chose qui demande à être pardonné, à soi ou à d’autres? Y a-t-il un rituel qui pourrait vous soutenir dans cette démarche?
Quel est le moment qui a apporté le plus de joie à votre cœur en 2018? Vous pouvez ici faire un collage ou dessin pour illustrer celui-ci, ou célébrer ce moment avec des mots.

Pratique yogique :

Afin de pratique Dharana, devenez en premier consciente de votre souffle. Porter votre attention sur votre abdomen, puis vers le haut du diaphragme. Lorsque vous ressentirez les mouvements de votre respiration, laisser le souffle vous respirez sans chercher à le contrôler d’aucune façon, Soyez dans l’observation de votre souffle. Ramenez votre esprit aux sensations, aux mouvements de la respiration.

Essayer d’être présente à chaque phase de la respiration : l’inspiration, la pause, l’expiration, la pause. L’objectif est de lâcher-prise au mouvement du souffle. Accueillez le, laissez-le partir, laissez-le vous emplir.

Vous pouvez faire cette pratique a tout moment de la journée : au travail, dans votre voiture, dans votre lit avant de laisser le sommeil venir a vous.

La philosophie du yoga nous enseigne que si nous désirons vivre une vie de contentement, nous devons nous départir des divers patterns qui nous portent à fuir les situations ou pensées inconfortables ou déplaisantes. Il est également important de prendre le temps d’honorer chaque partie de soi.

C’est en apportant de la lumière aux expériences que nous tenons dans l’ombre, par peur ou parce qu’elles ne reflètent pas selon nous le meilleur de soi, que nous pourrons entendre avec bienveillance et acceptation ce que ces parties de nous ont à nous révéler, et dans cet accueil, permettre à la lumière de s’y glisser tout doucement, apportant une douce chaleur : celle de l’acceptation de soi et des autres dans leur humanité criante de vérité. Il n’y aurait pas de lumière sans ombre, et pas d’ombre sans lumière. Puissions-nous honorer les deux, et voir les trésors contenus dans chacune de nos expériences, de notre vécu, des pas que nous traçons sur le chemin de notre vie.

Puisse cette fin d’année être douce à votre cœur.

Source myvirtualyoga Isabelle Savignac
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Discussion textes.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres