www.handi-zen.com

handi-zen

Comment préparer son jardin à l’hiver ?

858 appréciations
Hors-ligne
L’automne s’installe et l’heure est venue de préparer votre jardin et vos plates-bandes à l’hiver. Jean-Pierre Letellier, jardinier-paysagiste membre de l’Unep, vous conseille sur les derniers travaux à effectuer au jardin avant les premières gelées.
Travailler le sol avant les premières gelées

A l’arrivée de l’automne, préparer son sol est une étape clé ! En effet, il y a quelques tâches à effectuer pour qu’il soit suffisamment riche à l’arrivée des beaux jours. La première consiste à effectuer un léger béquillage dans les massifs, sorte de bêchage léger pour décompacter le sol. Ce bêchage en douceur avec un peu d’engrais organique permettra de ne pas abimer les racines, d’aérer et d’enrichir votre sol.

La deuxième étape est celle du paillis ! Il existe différents paillis selon les besoins du sol et le rendu esthétique que vous souhaitez lui donner. Le chanvre par exemple, a une bonne tenue et une grande longévité, le paillis de cacao quant à lui est un fertilisant saisonnier efficace et discret puisqu’il a une couleur assez proche de celle de la terre. Si vous souhaitez vous débarrasser des mauvaises herbes, optez pour un paillis de chanvre blanc ou copeaux de châtaignier qui par leur décomposition plus lente, limiteront la pousse..

Quant aux feuilles mortes, vous pouvez tout à fait les laisser sur le sol pour les réincorporer dans la terre à l’arrivée du printemps. Selon la variété des arbres, certaines feuilles sont intéressantes à garder comme les érables, les charmes… A condition que ces arbres soient en bonne santé ! D’autres au contraire, vont acidifier le sol comme les aiguilles de pin et le mieux est de les enlever dès qu’elles commencent à tomber.
Tailler les arbres et les arbustes

A l’approche des premières gelées, vous pouvez commencer par tailler les différentes haies qui composent votre jardin afin d’y apporter un peu de netteté. Les hibiscus, les hortensias et les rosiers, dont les floraisons ont pris fin en septembre et en octobre, ne souffriront pas d’une coupe légère.

Pour les arbres, il est préférable d’attendre que ceux-ci aient perdu leurs feuilles car ils entament une période de repos, pendant laquelle les montées de sève sont moins importantes. L’idée est de pratiquer une taille douce pour redonner des formes aux plantes et enlever le bois mort. Plus on taille sévèrement, plus les pousses seront importantes et donc peu esthétiques. Certaines plantes comme les cerisiers, les chênes, les hêtres et les boulots supportent mal l’élagage sévère. Il est préférable de se contenter de quelques coupes légères.
Planter en automne pour des floraisons hivernales

A partir de mi-octobre jusqu’aux gelées – mi-décembre à fin décembre – la période est idéale pour planter des bulbes de toutes sortes. Crocus, narcisses, jacinthes et tulipes ont besoin d’une période de froid pour fleurir. Privilégiez une plantation en masse pour un rendu plus esthétique !
La période hivernale va permettre aux bulbes de prendre racine sans nécessiter d’arrosage. Un autre avantage des plantations d’automne est que l’achat de végétaux est moins couteux et de meilleure qualité. Cette saison est également la période idéale pour planter des bisannuelles comme les pensées et la bruyère. Après ces différentes étapes, votre jardin est fin prêt pour entrer dans l’hiver !

Source mon jardin mamaison

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 183 autres membres