www.handi-zen.com

handi-zen

Quel sucre peut-on manger quand on veut maigrir ?

858 appréciations
Hors-ligne
Très nombreux sont les conseils pour maigrir efficacement que l’on trouve actuellement. Parmi eux, il y a une affirmation stipulant qu’il est nécessaire de bannir le sucre pour maigrir. Mais est-ce vraiment fondé ?

Le principe pour maigrir est simple : consommer moins de calories qu’on en brûle. Pour rappel, l’unité de mesure de l’énergie est la « calorie » (cal). Mais aussi 1 g de glucide (ou sucre) équivaut à 4 kcal, et autant pour les protides (ou protéines). Pour les lipides, l’équivalence est de 9 kcal par gramme.

Chacun a son propre métabolisme de base, ou nombre de calories brûlées en étant sédentaires (entre 2000 et 2500 kcal). Bannir les glucides pour maigrir va ainsi dépendre de 2 paramètres. Ces derniers vont être suscités dans ce qui va suivre.
Selon le sucre

D’abord, avant de répondre à la question de bannissement, il est nécessaire de savoir de quel type de sucre parle-t-on. Les sucres peuvent être répartis en 2 grandes catégories :
Les sucres lents (ou sucres complexes)

Il s’agit des aliments contenant des glucides à index glycémique bas (inférieur à 70). Comme leur nom l’indique, ils sont plus lents à digérer. L’organisme met alors plus de temps à absorber le glucose contenu dans ces aliments.

Étant donné que leur digestion est lente, l’énergie qu’ils fournissent se libère peu à peu. Grâce à cela, la majeure partie de cette énergie sera utilisée par le corps. Ainsi, ce dernier ne va en stocker qu’une moindre quantité, voire pas du tout. Le risque de prendre du gras est alors minime.

Ce type de sucre est à privilégier (mais surtout pas à bannir) et servira de source d’énergie pour le corps. Toutefois, il ne faut pas en abuser pour respecter le principe cité plus haut.

Parmi ces sucres, on peut citer les féculents comme le riz ou encore les pâtes. Le pain, les céréales et la farine de blé en font aussi partie.
Les sucres rapides

À la différence des sucres lents, ceux-là ont un index glycémique élevé (supérieur à 70). Le glucose va être absorbé en moins de temps par le corps libérant ainsi de l’énergie rapidement. Il y a plus de risque de stocker du gras en consommant ce type de sucre.

Ces sucres peuvent alors être bannis de l’alimentation. Cependant, pour les personnes pratiquant des activités physiques intenses, elles en ont besoin comme source d’énergie pendant (et après) l’effort.

Les aliments avec du sucre ajouté comme les sodas et les friandises font partie des sucres rapides. Les frites, les pommes de terre en purée en sont aussi.

Avec une quantité optimale de sucres lents consommée, aucun souci à se faire avec l’hypoglycémie même sans sucre rapide.
Selon les personnes concernées

Le bannissement des sucres rapides dépend aussi des personnes souhaitant maigrir.

Comme suscité au-dessus, ceux qui font du sport intense ne doivent pas les interdire. En effet, il est possible qu’ils soient en manque d’énergie pendant la séance et qu’ils en aient besoin rapidement.

Pour les personnes conscientes et prêtes à faire des sacrifices pour vraiment maigrir peuvent en consommer de temps à autre. Elles peuvent se faire un peu plaisir tant qu’elles savent se maîtriser et ne pas en faire trop.

Les personnes cédant trop facilement à la tentation doivent impérativement les bannir. Elles pourraient ne plus s’arrêter, si elles en consommaient, et mettraient en péril leur projet de maigrir.

Source 2min
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres