www.handi-zen.com

handi-zen

Les bienfaits de l’alimentation vivante

902 appréciations
Hors-ligne

Pourquoi manger cru?

Pour commencer, il faut savoir que l’engouement pour l’alimentation crue est mondial. Que ce soit sur Internet ou dans les nouveaux livres, de l’information sur le sujet, il n’en manque pas. Il y a même des vedettes hollywoodiennes qui se font un honneur de dire qu’ils en sont des adeptes, comme Demi Moore ou Barbra Streisand. Aux États-Unis, il existe plus d’une vingtaine de restaurants spécialisés dans ce domaine. Il y a même des centres d’alimentation vivante où les gens peuvent se ressourcer en mangeant cru. Il faut comprendre que la plupart des gens s’orientent vers l’alimentation crue pour des problèmes de santé. Quand on parle d’alimentation crue, on parle normalement d’enzymes. Les enzymes digestives sont l’énergie et la vie. Il n’y a aucune possibilité de voir les enzymes digestives à l’oeil nu, mais nous pouvons ressentir la vie et l’énergie qui résulte de l’effet des enzymes. En voici un bel exemple : si je prends une graine de tournesol crue et une rôtie et que je les plante dans la terre, après un mois, la graine de tournesol rôtie, sera désintégrée dans la terre et celle qui est crue commencera son processus de germination, qui elle-même donnera naissance à une belle fleur remplie de graines de tournesol

Comme cet exemple le démontre, la différence entre une graine de tournesol crue ou rôtie c’est qu’une a des enzymes digestives et l’autre n’en a pas. L’une a des potentiels de la vie, l’autre a vu sa vie détruite par la cuisson.

Quand on mange cru, on mange un aliment rempli d’enzymes vivants et pendant que vous profitez du bon goût d’un aliment vivant, les enzymes digestives, comme une petite armée, travaillent dans tout votre corps comme une équipe s’affairant à réparer ce qui est défectueux.

Vous ressentez des bienfaits car l’aliment consommé cru est plein d’énergie et parce qu’il transporte en lui les enzymes nécessaires pour s’auto-digérer. Vous n’avez pas besoin de fournir des efforts supplémentaires pour être en mesure de digérer cet aliment car il est déjà pourvu de ses propres enzymes digestives, donc vous n’hypothéquez pas vos propres enzymes digestives.

Quand vous faites cuire des aliments, vous détruisez leurs enzymes. Donc après avoir mangé des aliments cuits on se sent fatigué et paresseux, tout simplement parce qu’à l’intérieur de votre corps, vos propres enzymes doivent quitter leur travail, qui était peut-être de nettoyer le foie, vous protégeant des maladies, pour à la place venir digérer l’aliment cuit qui ne contient plus ses propres enzymes. Il est clair que nous gaspillons nos propres enzymes digestives chaque fois que nous mangeons des aliments cuits. Les aliments cuits ne contiennent pas d’enzymes vivants, ils requièrent donc les enzymes de notre corps pour digérer les aliments. S’il n’y a plus d’enzymes dans les aliments, nous devons alors compter sur notre propre métabolisme pour produire les enzymes nécessaires à la digestion et à l’assimilation des nutriments.

Les enzymes se comparent à une petite armée spécialisée qui active et dirige des processus biologiques comme la digestion, l’impulsion nerveuse, la désintoxication, le système immunitaire, la réparation et la guérison du corps et un peu plus loin elle est essentielle aussi pour goûter, penser, respirer et même rêver.

Avis aux gens qui ont des troubles d’obésité, dans l’alimentation crue, nous retrouvons une enzyme comme la lipase, qui est capable de pénétrer les dépôts de gras saturé, de les fractionner en plus petits morceaux et de faciliter leur élimination.
Le manque d’enzymes a un lien direct avec plusieurs troubles de santé tels que :

▪ L’hypoglycémie

▪ Le diabète

▪ La fatigue chronique

▪ L’obésité

▪ Les maladies cardiovasculaires

▪ L’arthrite

▪ La constipation

▪ La Fibromyalgie

▪ Les allergies

Le principe consiste à manger cru pour épargner ses propres enzymes ! De plus, la cuisson détruit non seulement les enzymes mais une bonne partie de leurs vitamines aussi. Dans le meilleur des mondes, l’idéal serait de manger des produits frais, des jeunes pousses, faire germer des céréales, des légumineuses et des légumes.

La germination est un processus de croissance pendant lequel les enzymes sont à l’oeuvre et les nutriments se développent, d’où le terme d’ALIMENT VIVANT. Nous retrouvons dans les aliments vivants une grande quantité de nutriments biosactifs, d’enzymes, d’eau de qualité et d’énergie. Saviez-vous qu’une graine de tournesol consommée crue contient plein de bonnes choses pour nourrir votre corps? Si vous mangez cette graine de tournesol que vous avez fait germer, ce que nous appelons communément jeune pousse, eh bien, vous obtenez dix fois plus de vitamines, de minéraux et d’enzymes!

De plus, quand vous commencez à manger cru, vous commencerez à découvrir le goût, les saveurs et les odeurs des aliments. Si vous faites cuire un aliment, tout cela change, de la texture aux odeurs. Bien sûr je ne veux pas faire de vous des crudivores, mais je pense que si j’ai pu vous faire réaliser l’importance de manger cru, je suis satisfaite. Par contre, si cela vous chante, il n’y a rien qui vous empêche de commencer tranquillement, tout simplement en ajoutant quelques éléments crus à votre repas, le moment idéal étant le début du repas car vous aurez déjà les enzymes des aliments crus qui commenceront leur travail enzymatique.

Bon appétit!

Annie Juneau

Spécialiste en santé digestive et intestinale

Source myvirtualyoga
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 197 autres membres