www.handi-zen.com

handi-zen

Ganglions lymphatiques gonflés : Soins naturels

795 appréciations
Hors-ligne
Les ganglions lymphatiques, c’est quoi ?

Votre système lymphatique circule dans tout votre corps de la même façon que votre système circulatoire. Il agit pour combattre les infections et isoler les agents pathogènes du reste de votre corps. Par conséquent, des endroits de votre système lymphatique, appelés ganglions lymphatiques, peuvent devenir douloureux et enflammés dans le cadre d’une réponse immunitaire.

La plupart du temps, si vous remarquez un gonflement de vos ganglions lymphatiques, c’est une indication que votre système immunitaire fonctionne correctement pour combattre une infection. À l’occasion, si votre système lymphatique est surmené, il peut avoir besoin d’un peu d’aide pour éliminer l’inflammation et revenir à un état sain.

Par convention, la lymphadénite, ou le gonflement des ganglions lymphatiques, est traitée avec des antibiotiques ou des médicaments anti-inflammatoires. Ces deux options peuvent avoir des effets négatifs sur le reste de votre système ainsi que des effets secondaires involontaires. Les antibiotiques sont excellents en dernier recours en cas d’infection, mais pour les problèmes lymphatiques mineurs, il est possible de se traiter soi-même naturellement si vous le pouvez pour éviter de tuer les bactéries bénéfiques dans votre système ainsi que les pathogènes.

Des ganglions lymphatiques enflés peuvent apparaitre sous la peau le long des veines lymphatiques. On les retrouve en particulier sur les poignets et la partie supérieure des pieds. Ils forment des bosses qui ne dépassent pas, généralement, la taille d’un petit pois. Leur consistance est molle ou dure, selon le cas. La plupart du temps, il ne sont pas douloureux ou ne gênent qu’un peu, tout au plus.
Comment soigner naturellement un ganglion enflammé ?

Il n’est pas du tout conseillé de les crever vous-même. Ils risquent, sinon de “revenir à la charge” de plus belle. Dans les cas bénins, ils partiront souvent d’eux-mêmes. S’ils grossissent trop, ne disparaissent pas ou sont trop douloureux, vous devrez recourir à la chirurgie.

Cependant, même la chirurgie n’est pas une garantie absolue qu’ils ne reviendront pas. Dans 10% des cas, il y a récidive. Dans ces derniers cas, la consultation d’un médecin est d’autant plus indiquée que le ganglion peut dissimuler une tumeur maligne. Néanmoins, vous pouvez en général laisser la nature faire son travail en toute quiétude. Rien ne vous empêche cependant de l’aider un peu avec l’un des moyens suivants :

Alimentation

Evitez les sucreries et matières grasses. Prenez de la teinture ou des capsules d’échinacea pour fortifier votre système immunitaire.
La vitamine C, un stimulant naturel du système immunitaire, aide l’organisme à s’aider lui-même en cas de stress, d’infection ou d’inflammation systémique. Vous pouvez soit prendre des capsules de vitamine C préparées, soit adopter une approche plus holistique et vous concentrer sur la consommation d’aliments riches en vitamine C comme les agrumes, le chou frisé et les fraises.

Cataplasmes

Plusieurs fois par jour, appliquez des cataplasmes de feuilles de chou en alternance avec de l’argile sur les ganglions enflammés. Les cataplasmes d’oignon passés à la vapeur ou cuits au four donnent également de bons résultats.
Application d’aloé vera, comme pour toute forme de désordre cutané majeur ou mineur. Il soulage la douleur et s’attaque à l’infection.

Huiles essentielles

Par voie interne : thym (à thymol) ou romarin (à verbénone).
Par voie externe : massages des ganglions avec niaouli, 5% d’huile essentielle sur huile de noisettes.

Origan

L’huile essentielle d’origan, dont les propriétés antibactériennes ont été démontrées en clinique, est un puissant agent naturel de lutte contre les infections. Pour un soin maison, essayez le thé à l’origan fait avec l’origan de votre armoire à épices. Ça marchera mieux si l’origan est aussi frais que possible.

Vous pouvez également faire une huile infusée à l’origan à garder sous la main en emballant un pot plein d’origan séché et en le recouvrant d’une huile comestible naturelle comme l’huile d’olive. Filtrer les feuilles et utiliser l’huile d’origan dans la cuisson ou la prendre directement à la cuillère.
Sachets de thé pour ganglions lymphatiques

On sait tous qu’une tasse de thé arrange tout, non ? Et ça inclut les ganglions lymphatiques enflés.

Tremper un sachet de thé dans de l’eau chaude pendant quelques minutes, puis appliquer sur la zone affectée jusqu’à 3 fois par jour pour réduire l’enflure et la douleur.
Les sachets de thé peuvent être neufs ou usagés, donc pas de perte – il suffit d’utiliser ceux avec lesquels vous avez fait du thé.
Source remede de grand mere
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 172 autres membres