www.handi-zen.com

handi-zen

Fixer une carence en fer naturellement

795 appréciations
Hors-ligne
10 remèdes naturels simples pour parer à une carence en fer

Avec plus de 2 milliards de personnes touchées dans le monde, la carence en fer est le trouble nutritionnel le plus répandu dans le monde. Le fer est considéré comme un oligo-élément et une personne moyenne a besoin de seulement 8 à 18 mg par jour (selon le sexe et l’âge), le fer est l’un des nutriments les plus difficiles à digérer. Même si votre appareil gastro-intestinal fonctionne parfaitement, votre corps absorbe moins de 20% du fer disponible dans la nourriture que vous mangez.

Bien qu’il soit impossible d’auto-diagnostiquer avec précision une carence en fer, (lire notre article : Les signes avant-coureurs d’une carence en fer). Si vous pensez avoir une carence en fer, cet article est fait spécialement pour vous.
1. Manger de la viande maigre

Le fer trouve dans la viande rouge, la volaille et le poisson, connu sous le nom de fer hémique, il est beaucoup plus facilement absorbé par le tube digestif humain. Si vous pensez que vous pouvez avoir une carence en fer, essayez d’ajouter une portion supplémentaire de viande maigre à votre menu quotidien.

Rappelez-vous que même si il y a beaucoup de sources végétales apparemment riches en fer comme le soja, les épinards et autres légumes verts à feuilles sombres, le fer non hémique des plantes est beaucoup plus difficile à digérer.

2. Cuisez vos légumes à la vapeur

Le processus de cuisson des légumes à la vapeur augmente la bio-disponibilité du fer contenue en leur sein. Ne pas trop cuire vos légumes car cela peut rapidement dénaturer la plupart des nutriments délicats qu’ils ont à offrir.
3. Prendre de la vitamine C

L’acide ascorbique, plus communément connu sous le nom de vitamine C, joue un rôle majeur dans l’absorption du fer dans les intestins. Manger des aliments riches en vitamine C, en liaison avec des aliments riches en fer peut favoriser la prévention ou l’élimination d’une carence en fer. Essayez d’ajouter des poivrons rouges ou jaunes sucrés aux repas riches en protéines pour une bonne dose d’acide ascorbique. Aussi jetez un œil sur la liste des aliments les plus riches en vitamine C (voir notre article : les vitamines dans les aliments).

Vous pouvez également prendre des suppléments de vitamine C avant ou après un repas riche en fer pour promouvoir une meilleure absorption.
4. Prendre de la vitamines B

L’acide folique (B-9) et la cobalamine (B-12) peuvent à la fois contribuer à inverser ou prévenir une carence en fer. La vitamine B-12 est facilement disponible dans les poissons, la volaille et la viande rouge, qui sont également d’excellentes sources de fer. La vitamine B-9 se trouve en concentrations élevées dans les légumes comme les avocats, les oranges, les légumes verts à feuilles sombres et de nombreuses légumineuses qui sont également d’excellentes sources végétariennes de fer.
5. Ecarter les inhibiteurs

Bien qu’il existe plusieurs nutriments qui aident l’organisme à mieux digérer le fer, il y a aussi quelques inhibiteurs. Des minéraux tels que le calcium, le magnésium, le zinc et le cuivre sont en concurrence avec le fer pour l’absorption. L’acide phytique présents dans les grains, les légumineuses et les légumes se lie au fer et l’emporte dans le tube digestif sans être digérés. Aussi, les aliments riches en fibres peuvent faire circuler le fer à travers les intestins sans être absorbé. Un autre inhibiteur de fer, l’acide tannique est couramment utilisé dans la bière et le vin comme un agent de clarification, ainsi que dans les boissons gazeuses.
6. Évitez de prendre des antiacides

Le calcium et de magnésium que l’on trouve en grandes concentrations dans les comprimés antiacides empêchent le fer d’être absorbé dans le tube digestif. Pour être sûr d’obtenir plus de fer en provenance de votre nourriture vous pouvez éventuellement, essayez d’éviter de prendre des antiacides juste après avoir mangé un repas riche en fer.
7. Éviter la fumée de cigarette

Ce n’est pas un secret que la fumée de cigarette soit mauvaise pour votre santé. Cesser de fumer améliorera non seulement votre taux de fer, mais aussi tous les autres aspects de votre santé. Aussi, soyez sûr d’éviter l’exposition à la fumée secondaire, respirer ces fumées toxiques peut être encore pire que d’inhaler directement une cigarette avec un filtre !
8. Guérir votre tube digestif

Le fer est très difficile à digérer et exige beaucoup d’acide chlorhydrique pour être traité. Tel que mentionné précédemment, même avec un tube digestif en parfaite santé, le corps humain absorbe moins de 20% du fer biodisponible total provenant des aliments que nous mangeons. Si votre digestion devient déséquilibrée, ce nombre va chuter de manière significative. (voir notre article : Comment guérir ses intestins et maintenir un poids idéal ?)
9. Essayez la Mélasse

La mélasse est un des plus anciens remèdes naturels contre la carence en fer. Non seulement la mélasse est riche en fer, mais elle est également riche en acide folique et autres vitamines B qui sont connues pour stimuler la production de globules rouges dans le sang et aider à lutter contre l’anémie. Préférez la mélasse biologique.
10. Utilisez des casseroles en fonte

La cuisson des aliments dans une poêle en fonte peut ajouter une quantité importante de fer pour un repas. Cela est particulièrement vrai avec des aliments très acides comme les tomates, l’huile d’olive, les fromages et d’autres produits laitiers. Les plats mijotés longtemps dans une cocotte en fonte seront très riches en fer.

Essayer une cuisson lente de sauce tomate dans un faitout en fonte pour ajouter plus de fer à votre régime alimentaire.

Source remède de grand mère
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 171 autres membres