www.handi-zen.com

handi-zen

Guerre 14-18,chapitre 25

851 appréciations
Hors-ligne

Prisonniers de guerre

Soldats russes faits prisonniers à Tannenberg.
Article détaillé : Prisonniers de guerre de la Première Guerre mondiale.
Environ huit millions de soldats ont été faits prisonniers dans des camps pendant la Première Guerre mondiale. Chaque nation s'est engagée à suivre les accords des conférences de La Haye exigeant un traitement juste des prisonniers de guerre. En général, le taux de survie des prisonniers de guerre a été beaucoup plus élevé que celui des soldats sur le front(165.) En général, ce sont des unités entières qui se rendent. Les cas de prisonniers se rendant individuellement sont rares. À la bataille de Tannenberg, ce sont 92 000 soldats russes qui sont capturés(166). Plus de la moitié des pertes russes sont des prisonniers. Les proportions pour les autres pays sont les suivantes : Autriche-Hongrie 32 %, Italie 26 %, France 12 %, Allemagne 9 % et Royaume-Uni 7 %. Le nombre des prisonniers des forces alliées s'élève à environ 1,4 million (ce chiffre n'inclut pas la Russie, dont 3 à 3,5 millions de soldats sont faits prisonniers). Les Empires centraux voient quant à eux 3,3 millions d'hommes capturés(167).
Articles détaillés : Prisonniers de guerre de la Première Guerre mondiale en Allemagne, Prisonniers de guerre de la Première Guerre mondiale en Russie et Prisonniers de guerre allemands de la Première Guerre mondiale en France.


Pendant le conflit, l'Allemagne fait 2,4 millions de prisonniers(168,) la Russie 2,4 millions(169,) le Royaume-Uni environ 100 000(170), la France de 450 000(171 )à et l'Autriche-Hongrie entre 1,3 et 1,86 million(172. Le moment de la capture est un moment des plus dangereux, on rapporte en effet des cas de soldats qui ont été abattus alors qu'ils se rendaient(173)(,174.) Une fois que les prisonniers atteignent leurs camps, commence pour eux une vie de privations, de travail et de maladies dont beaucoup mourront.
Les conditions de captivité en Russie sont les plus terribles : la famine y fait des ravages et 15 à 20 % des prisonniers meurent, soit 400 à 500000 hommes. En Allemagne, où la situation alimentaire est elle aussi désastreuse, ce sont 5 % qui en meurent, soit 120 000 soldats prisonniers morts.
L'Empire ottoman traite également ses prisonniers durement(175.) Sur près de 11 800 soldats britanniques, la plupart d'origine indienne, qui sont faits prisonniers lors du siège de Kut en avril 1916, 4 250 , soit 40 % d'entre eux meurent en captivité(176.) Alors que les prisonniers sont très faibles, les officiers ottomans les forcent à marcher 1 100 kilomètres vers l'Anatolie. Les survivants sont forcés de construire une voie ferrée dans les Monts Taurus.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres