www.handi-zen.com

handi-zen

Constance d'Arles,chapitre,2

1718 appréciations
Hors-ligne

Décès
Éloignée de la Cour, Constance s'éteint au château de Melun, le 22 ou 25 juillet 1032. Son gisant, sculpté au XIIIe siècle, se trouve à la basilique de Saint-Denis.
Témoignages
De contemporains

Constance d’Arles, nouvelle reine des Francs, dépeinte comme une forte personnalité du XIe siècle.
Gravure de la fin du XIXe siècle.
D'après les écrits de ses ennemis tels Raoul Glaber ou Helgaud de Fleury, la troisième épouse de Robert II est décrite comme cupide, cruelle et ambitieuse. Un de leurs témoignages raconte que Constance rejoint un maigre cortège des femmes à poigne de l'an mille et en rend son époux transparent. Selon Glaber, en effet, la reine « avait la main haute sur son mari ». Fleury lui dépeint les accès de colères de Constance où il joue sur son nom « Constante et forte, Constance qui ne plaisante pas ». Même son mari Robert qui n'aime pas son comportement met en garde un de ses amis en lui disant : "Ami Ogier, va-t'en d'ici, pour que Constance l'inconstante, mon épouse, ne te dévore pas."


Postérieurs
« Constance est certainement l'une de ces femmes noires, comme le XIe s. en connu [sic] quelques-unes »(5) (Jan Dhondt, historien belge, 1964)
Descendance
Constance et Robert ont six ou sept enfants :
Alix, comtesse d'Auxerre, (c.1003 - après 1063), épouse le comte Renaud Ier de Nevers
Hugues (1007 - 17 septembre 1025), associé au trône par son père (1017), mais qui meurt prématurément2.
Henri Ier (4 mai, 1008 - 4 août, 1060)2, roi de France (1031-1060)
Adèle, comtesse de Corbie (1009 - 8 janvier, 1079), épouse le duc Richard III de Normandie, puis le comte Baudouin V de Flandre(2 )
Robert de France (1011 - 21 mars, 1076)(2,) duc de Bourgogne et fils de Robert II, Roi de France
Eudes (1013 - 1056)
Hypothèse généalogique
de manière hypothétique, on peut ajouter une fille prénommée Constance, épouse du comte Manassès de Dammarti(n(6,)(7.)
Bibliographie complémentaire
(en) Penelope Ann Adair, « Constance of Arles: A Study in Duty and Frustration », dans Kathleen Nolan, éd., Capetian Women, Palgrave Macmillan, 2003 (ISBN 978-1-349-63509-2 et 978-1-137-09835-1, DOI 10.1007/978-1-137-09835-1_2), p. 9-26. [résumé [archive]]
Jan Dhondt, « Sept femmes et un trio de rois », Contributions à l'histoire économique et sociale, Bruxelles, Université libre de Bruxelles, t. 3,‎ 1964-1965, p. 35-70.
Jan Dhondt, « Une crise du pouvoir capétien, 1032-1034 », dans Miscellanea Mediaevalia in memoriam Jan Frederik Niermeyer, Groninguen, J. B. Wolters, 1967, p. 137-148.
Emmanuelle Santinelli-Foltz, « Le couple dans les stratégies compétitives de la Francie occidentale du XIe siècle », Médiévales, no 65,‎ automne 2013 (lire en ligne [archive]).
Articles connexes
Robert II de France
Hérésie d'Orléans
Liens externes
Généalogie des comtes de Provence [archive]

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 197 autres membres