www.handi-zen.com

handi-zen

Le Souffle Solaire: en quête de votre place dans le monde

769 appréciations
Hors-ligne
Le souffle solaire se trouve dans le signe du verseau. Il nous apporte ouverture d’esprit, mais aussi du coeur. Pour ce mois qui s’annonce, vous serez tous amenés à continuer de partager vos connaissances. Ces dernières n’ont pas besoin d’être savantes, vous n’êtes pas obligés de tout savoir sur tout. Seule votre expérience compte ainsi que votre capacité à vous connecter à la source. Nous vous le demandons : quel est le message qui vous revient sans cesse? Qu’est-ce que la vie vous amène toujours à expérimenter? Vous trouverez là dedans une réponse sur votre place dans le monde. Car c’est de cela dont il s’agit actuellement. Certains œuvrent à gagner de l’argent, ce qui est légitime, mais la quête de sens, de se sentir à sa place, se fait de plus en plus grande. Oui, à pourvoir à vos besoins, mais un plus grand oui pour apporter au monde votre connaissance. Et cela, vous avez conscience que ce n’est qu’en accueillant votre essence, que cela sera possible.

Nous vous le disons, les actions pour vos idéaux seront présentes durant les trente prochains jours, mais attendez-vous à des retards, ou du moins que tout ne se passe pas comme vous vous l’imaginiez. Ici, il y a le rappel que sans grand ménage, en permettant aux non-dits de perdurer, les idées ne pourront pas prendre forme. Et si ces dernières ne prennent pas forme, n’allez pas reprocher à l’autre ses ombres, mais allez regarder les vôtres. Vous ne pourrez aider autrui si vous vous illusionnez à votre encontre. Ne croyez pas que les personnes que vous croisez sont anodines, qu’elles ne vous délivrent aucun message. Ne croyez pas également que celles que vous croisez moins, ne vous délivrent pas un message par leur absence. Tout est une question de vibration et cette période qui annonce beaucoup de découverte vis à vis de vous-même va demander à ce que la transparence ait lieu. Non pas entre vous et les autres, mais la transparence entre vous et vous-même. Tout commence là. Pas besoin de voir une personne pour lui demander pardon, pas besoin qu’elle soit au courant intellectuellement parlant, ce qui compte c’est que vous exprimiez ce pardon, que vous le sortiez de vous, et il en va de même avec toutes les autres émotions. Vous ne pourrez pas agir en vue de votre épanouissement, tant que vous n’agirez pas sur vos ombres. Entendons-nous bien là, cela ne veut pas dire qu’elles vont disparaître, mais qu’à votre image, elles ont besoin d’être vues, entendues, pour ainsi vivre avec elles, et non pas à chaque fois les fuir, ou au contraire les nourrir. Vous avez tous un message unique et il demande à être entendu. Ne vous perdez plus dans vos propres méandres, et pour ça il convient de faire la lumière en soi.

Au delà de ça, c’est une période qui va vous amener à exprimer vos envies, mais aussi à cesser de vouloir plaire à tout le monde. Sachez qu’en voulant plaire, vous perdez votre identité, vous vous adaptez à l’autre. Alors oui, cela peut avoir du bon d’être adaptable, souple, notamment pour l’ouverture d’esprit dont nous parlions au tout début, mais le risque serait de l’être pour une mauvaise raison. De l’être de peur du rejet, de peur que l’autre ne vous aime plus. Nous vous le disons, il n’y a que vous pour vous donner l’amour dont vous avez besoin. Cet amour est sain, porté par la joie, et uniquement elle. Un amour sans joie est de l’attachement. Et par cet attachement vous perdez votre liberté, celle d’exprimer votre essence. Encore une fois, la joie sera un indicatif pour vous, pour savoir si ce que vous faîtes, la personne avec qui vous êtes, est un choix en toute conscience ou au contraire une habitude qui vient cacher une peur. Mais là encore, ne soyez pas influençable, ne laissez pas une influence extérieure vous dire ce qui est le mieux pour vous, à moins que vous ayez demandé conseil. Nous rappelons cela, car parfois, quand on est plein d’amour, on sait s’ouvrir, accueillant les expériences comme telles, se remettant en question en vue de voir ses propres ombres (comme dit précédemment).

Mais se remettre en question, ne veut pas dire se mettre à douter de soi. Pour savoir où se trouve la vérité, ramenez-vous à votre corps, et non à votre tête qui sera en quête de compréhension durant cette période. Si vous vous sentez fatigué, rabaissé suite à une discussion ou à une situation, vous saurez qu’au delà du travail sur soi, il y a pu avoir prise de votre pouvoir de la part de l’autre. Dans un tel cas, ce qui a été dit à votre encontre ou fait, n’était pas juste.

Oui bien sûr, il y a des expériences plus difficiles que d’autres. Mais si vous êtes en situation de confiance avec un autre être et que suite à cela, vous vous sentez comme nous venons de le mentionner, il est important de vous fier à votre ressenti et non à votre tête. Cela est important pour la période mais aussi pour la suite du chemin. Allez là où votre joie grossit, là où vous vous sentez totalement vous, là où vous n’avez pas à cacher une part de vous. Et nous le disons, la différence fait votre force, vouloir la cacher pour plaire aux autres n’est plus une stratégie gagnante. La cacher pour rentrer dans le moule est dépassé. Osez vous montrer tel que vous êtes, n’ayez pas peur du jugement. Aimez-vous à la place. Soutenez-vous. Cela changera.

Source farah sahbi
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Discussion textes.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 168 autres membres