www.handi-zen.com

handi-zen

Faire confiance au temps … même quand c’est long

795 appréciations
Hors-ligne
Mettre ses idées en place peut être long et certains projets prennent du temps avant de se réaliser. Que ce soit au démarrage d’une entreprise, à la sortie des études ou au commencement d’une nouvelle habitude de vie, on envisage souvent le scénario parfait.

Et c’est tant mieux !

J’ai la forte impression que sans ce scénario que nous mettons en place, nous n’oserions pas déployer nos ailes. Si nous savions à l’avance les obstacles que nous allons rencontrer et les phases de découragement qui peuvent survenir, peut-être que nous choisirions une autre option. Une option moins excitante, mais moins effrayante.

Je voulais donc premièrement célébrer cette naïveté qui nous permet d’imaginer un déroulement parfait et simple. Je souhaitais aussi lever mon verre à ces difficultés qui pavent le chemin de nos efforts, car elles nous permettent d’évoluer. Enfin, j’avais envie de vous partager quelques pistes de réflexion pour ces moments où les choses ne se passent pas tel qu’on les avait prévues.

Accepter que ça prenne du temps.

Le succès n’est pas immédiat. On sous-estime parfois le temps d’apprentissage qu’il nous faut pour articuler une idée. Personne n’a de réussite instantanée. Et l’âge ne veut rien dire.

Ne pas se comparer.

En effet, c’est tout simplement inutile. Certains réussissent avant nous, mais leur parcours de vie est différent, leurs connaissances, leur cheminement et leurs expériences n’ont rien à voir avec les nôtres.

Travailler la confiance en soi

Après avoir frappé le premier obstacle, l’envie de tout laisser tomber peut survenir. C’est la confiance en soi qui nous permet de nous relever. Il faut se parler avec douceur, s’encourager et s’entourer de personnes qui croient en nous !

Se donner le droit à l’erreur – Savoir demander de l’aide

Deux conseils qui vont main dans la main. On fait tous des erreurs. C’est le moment de trouver les bons outils et de questionner notre fonctionnement pour en changer certains aspects. Et c’est tellement plus facile quand on est bien entouré !

Prendre du recul. Reculer encore. Mettre sur la glace.

Parfois, à fouiller pour trouver les meilleures alternatives, on finit par se retrouver ensevelis sous les options. Ça devient difficile d’y voir clair. Il peut être utile de laisser la poussière retomber pour revenir l’esprit léger. Dans ces moments « d’arrêt », les éléments continuent d’évoluer et soudain, la solution nous parait claire.

Viser haut ! Viser très haut ! Ne pas penser qu’on vise trop haut.

Ce n’est pas parce que c’est long qu’il faut diminuer nos attentes ! Au contraire, viser haut nous demande de sortir de notre zone de confort et d’être créatif pour résoudre les éventuels problèmes qui s’interposent entre nous et notre vision.

Garder le sens de l’humour.

Garder le moral, entretenir son sens de l’humour et ne pas se prendre trop au sérieux peut nous aider. On évite au moins les problèmes d’égo… On rigole, on rigole !

Finalement, je crois intimement que nous pouvons vivre plusieurs années avec un projet qui nous tient à cœur avant de trouver le moyen de l’articuler. Parfois c’est une question de perception de soi, de confiance. D’autres fois, c’est un manque de ressources, financières ou techniques. Peu importe l’obstacle, gardons cette petite étincelle bien au chaud et nourrissons-la quotidiennement !

Source myvirtualyoga marie sophie bertrand
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Discussion textes.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 171 autres membres