www.handi-zen.com

handi-zen

10 Jours pour la Paix – Jour 7: 26 Attributs d’une vie paisible et harmonieuse

795 appréciations
Hors-ligne

Toute souffrance est le résultat d’un déséquilibre – physique, mental ou spirituel.

Dans la philosophie du yoga, la maladie physique est attribuée à des déséquilibres dans le régime alimentaire ou dans l’environnement immédiat. La souffrance mentale, elle, est causée par l’agitation constante de l’esprit. Et le plus grand déstabilisateur de tous, c’est le manque de perceptions spirituelles. Les Yoga Sutras de Patanjali se réfèrent aux états en constante évolution que nous éprouvons dans la nature humaine, les gunas. Il y a trois gunas: Rajas, qui représente l’activité, Tamas, qui représente l’inertie, et Sattva, représentant l’équilibre.

Nous fluctuons entre ces états toute la journée et ce, à chaque jour, tout comme la nature oscille entre les cycles des saisons. Mais lorsque les problèmes arrivent, il en résulte des déséquilibres, les temps difficiles s’ensuivent, puisque nous nous éloignons du centre de notre coeur.

En cultivant des qualités et des pratiques « sattviques », nous restons proches de notre point d’équilibre et sommes en mesure de refléter notre lumière dans le monde avec facilité.

Dans une traduction de la Bhagavad Gita, Paramahansa Yogananda se réfère à ces qualités « de l’âme », choses dont tout Yogi devrait prendre conscience. Ce sont les qualités qui nous alignent, amenant ainsi toutes nos vies en congruence et nous aident alors à expérimenter notre divinité intérieure.

Voici les 26 qualités « sattviques » nommées dans la Bhagavad Gita, qui peuvent apporter la paix et l’harmonie dans votre vie:

La confiance absolue
La pureté du cœur
Persévérance (dans l’acquisition de la sagesse et à pratiquer le yoga)
Charité
Assujettissement des sens
Performance des rites sacrés
Étude des Écritures
L’autodiscipline
Droiture
Non-violence
Authenticité
Non-diffamation
La libération de la colère
Renonciation
Calme
Compassion pour toutes les créatures
Absence d’avidité
La douceur
Modestie
Manque d’agitation
Radiance de caractère
Le pardon
Patience
Propreté
La libération de la haine
Absence de présomption

En pratiquant l’autoréflexion (Swadhyaya) nous pouvons noter dans cette liste ce qui peut être en état de déséquilibre dans nos vies présentement.

Nous pouvons ainsi choisir un attribut à travailler et réfléchir aux différentes façons de développer nos comportements à cet effet. Si nous choisissons l’intrépidité, nous pouvons nous donner un petit défi, en mettant l’emphase sur le courage. Si la compassion est l’attribut que nous avons identifié, nous pouvons nous abstenir de jugement et nous imaginer dans la peau de l’autre pour comprendre ce qu’il ressent.

Avec dévouement et attention portés vers les qualités « sattviques » nous apprenons à faire connaissance avec notre divinité intérieure et cheminons ainsi vers une vie harmonieuse.

Source annie langlois myvirtualyoga
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Discussion textes.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 172 autres membres