www.handi-zen.com

handi-zen

Yack,chapitre,1

2227 appréciations
Hors-ligne

Yack
Animal
Description
Le yack ou yak est une grande espèce de ruminant domestique à longue toison de l'Himalaya. La femelle du yak est appelée dri ou drimo par les Tibétains et nak par les sherpas.
Nom scientifique : Bos grunniens
Famille : Bovidae
Ordre : Artiodactyla
Classe : Mammalia
Taille : 1,6 – 2,2 m (Adulte, À l'état sauvage, Au garrot)
Poids : Mâle: 350 – 580 kg (Domestiqué), Femelle: 220 – 260 kg (Domestiqué)
Races : Tianzhu White yak, Maiwa yak, Gannan yak, Jiulong yak
Yack
Bos grunniens
Bos grunniens

Un yak (Bos grunniens) domestique au Yamdrok-Tso, au Tibet.
Classification
Règne
Animalia
Embranchement
Chordata
Sous-embr.
Vertebrata
Classe
Mammalia
Sous-classe
Theria
Infra-classe
Eutheria
Ordre
Artiodactyla
Famille
Bovidae
Sous-famille
Bovinae
Genre
Bos
Nom binominal
Bos grunniens
Linnaeus, 1766
Statut de conservation UICN

VU A2ac+3c+4c : Vulnérable
C1
Statut CITES
Annexe I , Rév. du 01/07/1975
Le yack ou yak (du tibétain : གཡག ; Wylie : g.yag ; Bos grunniens) est une grande espèce de ruminant domestique à longue toison de l'Himalaya. La femelle du yak est appelée dri ou drimo par les Tibétains et nak par les sherpas.


Orthographe du terme
Les deux orthographes yack et yak sont répandues en français et aussi correctes l'une que l'autre. L'étymologie de yak (du tibétain g.yag via l'anglais yak, selon le TLFi) est plus ancienne (1791). L'orthographe yack semble avoir été employée, de façon courante mais discontinue, dès 1808.
Répartition et habitat
Le yak vit dans et autour de la chaîne de l'Himalaya ; au Népal, au Bhoutan, en Chine (Tibet, Xinjiang, Gansu, Mongolie-Intérieure), ainsi qu'en Mongolie, Russie, Kirghizstan, Kazakhstan, Pakistan, Tadjikistan, Afghanistan, jusqu'à des altitudes de 5 400 mètres. Les yaks vivent quinze ans en haute altitude au-dessus de 3 000 mètres.


Yack domestique

Séchage des bouses de yak utilisées comme combustible.
Le yack domestique (Bos grunniens Linnaeus, 1766 ou Bos mutus grunniens Linnaeus, 1766) est utilisée comme bête de somme (un yak porte environ 130kilos), comme monture, fournit laine (avec laquelle on confectionne des vêtements, du feutre et des cordes), cuir, viande (séchée à l'air froid et sec, fumé, avec de nombreux parfums dont cinq parfums, pimenté, cumin, etc.), lait (sous forme nature ou fermentée), beurre (le beurre de yak) et fromage. De plus, ses bouses séchées sont un combustible très utilisé.
Le dzo, hybride issu du croisement entre un yak et une vache, remplace le yak admirablement aux altitudes inférieures, comme animal de bât et pour les travaux aux champs(1.)
En Chine, au Kazakhstan, Kirghizistan et dans la région du Pamir au Pakistan on pratique des courses de yak (en). D'autres sports se pratiquent avec le yak, comme le polo sur yak (en) et le ski avec yak (en).
Plusieurs éleveurs ont constitué des cheptels de yaks aux États-Unis et en Europe, notamment en Allemagne et en Suisse(2.)
On compte 12 à 14 millions de yaks domestiques(3).
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres