www.handi-zen.com

handi-zen

Pélican blanc,chapitre 2

701 appréciations
Hors-ligne

Répartition et population
En Eurasie, le Pélican blanc est présent dans le Sud-Est de l'Europe, en Asie centrale, au Moyen-Orient jusqu'au sous-continent indien (notamment au Pakistan).
En Europe il est plus rare et localisé que le pélican frisé. Prés de 50 % de la population européenne de pélicans blancs se concentre dans le delta du Danube en Roumanie, qu'il partage avec le pélican frisé. D'autres sont présents au lac Prespa (entre la Grèce, l'Albanie et la République de Macédoine), à l'embouchure du Dniepr en Ukraine et dans le sud de la Russie. Les pélicans blancs européens sont migrateurs et hivernent en Afrique et au Moyen-Orient. On note de rares visites accidentelles (individus égarés) en Europe de l'Ouest.
L'Afrique subsaharienne est aujourd'hui le principal bastion du pélican blanc, bien qu'il y est aujourd'hui localisé, il subsiste surtout là où il n'entre pas trop en conflit avec les pêcheurs. Il est présent notamment en Botswana, en Namibie et en Afrique du Sud. Il hiverne aussi en Afrique de l'Ouest. La plus grande colonie est celle du lac Rukwa en Tanzanie, un vaste lac peu profond et marécageux, idéal pour l'espèce, on y compte près de 75000 individus qui y consomment environ 28000 tonnes de poissons chaque année. Une grande population est également présente dans la Walvis Bay, en Namibie.


Habitat
Il fréquente les marais et les lacs peu profonds. Comme le Pélican frisé, la population a fortement diminué du fait de la destruction de leur habitat.
Alimentation
Les pélicans attrapent les poissons dans la poche de leur grand bec pendant que leurs proies nagent en surface.
Comportement
Cet oiseau vole en formation en V ou en ligne incurvée souvent à grande hauteur.


Références taxonomiques
Référence Congrès ornithologique international : Pelecanus onocrotalus dans l'ordre Pelecaniformes [archive] (en) (consulté le 29 mai 2015)
Référence Alan P. Peterson : Pelecanus onocrotalus dans Pelecaniformes [archive] (en)
Référence Avibase [archive] : Pelecanus onocrotalus  [archive] (+ répartition [archive]) (fr+en) (consulté le 30 juin 2015)
Bibliographie
Karel Šťastný (trad. Dagmar Doppia), La grande encyclopédie des oiseaux, Paris, Gründ, octobre 1989, 494 p. (ISBN 2-7000-2504-0), « Pélican blanc », p. 48
(en) Nelson, J.B., 2005. Pelicans, cormorants, and their relatives - The Pelecaniformes. Oxford University Press, 661 p. (ISBN 0 19 857727 3)
Référence CITES : taxon Pelecanus onocrotalus [archive] (sur le site du ministère français de l'Écologie) (fr) (consulté le 30 juin 2015)
Référence Animal Diversity Web : Pelecanus onocrotalus [archive] (en)
Référence NCBI : Pelecanus onocrotalus [archive] (en)
Référence Fonds documentaire ARKive [archive] : Pelecanus onocrotalus  [archive] (en)
Référence UICN : espèce Pelecanus onocrotalus Linnaeus, 1758 [archive] (en) (consulté le 30 juin 2015)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 163 autres membres