www.handi-zen.com

handi-zen

Lerot,chapitre,

655 appréciations
Hors-ligne

Lérot
Rongeur
Eliomys quercinus, appelé Lérot, Lérot commun, Loir lérot, Loir des greniers ou Rat-bayard, est un rongeur nocturne de la famille des Myoxidae proche des loirs.
Nom scientifique : Eliomys quercinus
Famille : Gliridae
Classification supérieure : Eliomys
Rang : Espèce
Sous-famille : Leithiinae
Sous-classe : Theria


Eliomys quercinus


Eliomys quercinus

Lérot
Classification selon MSW
Règne
Animalia
Embranchement
Chordata
Sous-embr.
Vertebrata
Classe
Mammalia
Sous-classe
Theria
Infra-classe
Eutheria
Ordre
Rodentia
Sous-ordre
Sciuromorpha
Famille
Gliridae
Sous-famille
Leithiinae
Genre
Eliomys
Nom binominal
Eliomys quercinus
Linnaeus, 1758
Statut de conservation UICN
Statut de conservation UICN

NT  : Quasi menacé
Statut CITES
Annexe III , Rév. du 22/04/76
Eliomys quercinus, appelé Lérot, Lérot commun, Loir lérot(1), Loir des greniers(2 )ou Rat-bayard, est un rongeur nocturne de la famille des Myoxidae proche des loirs.
Si certaines populations sont encore localement relativement bien conservées (zones de prés ou bocages souvent), il est en forte régression sur une grande partie de son aire naturelle de répartition, au point même d'être considéré comme menacé de disparition sur la liste rouge des espèces menacées de l'UICN.


Description
Le lérot est un petit mammifère d'une quinzaine de centimètres sans la queue et d'environ 60 à 140 grammes. Le noir autour des yeux (lui donnant un aspect de bandit masqué), le contraste entre le pelage ventral blanc et dorsal gris brun, la longue queue bicolore à extrémité élargie permettent de le reconnaître aisément. Il fait partie d'un groupe de rongeurs anciens (les Myoxidae) et possède à la fois des incisives pour ronger et des dents pointues de carnassier.
Mode de vie
C'est un animal à la fois terrestre et arboricole aux mœurs nocturnes qui dort le jour dans un nid caché dans un trou d'arbre, un ancien nid d'oiseau (voire un nichoir) ou bâtiment humain et descend au sol pour se nourrir. Comme les autres Myoxidae (loirs, muscardins) européens il hiberne et entre en complète léthargie pendant l'hiver (dérangé par erreur il ne se réveille pas pour autant).
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Animaux.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 160 autres membres