www.handi-zen.com

handi-zen

Alcoolisme : "il faut laisser le baclofène trouver ses patients"

Alors que l'Agence du médicament vient de rendre un avis défavorable à la commercialisation du baclofène pour le traitement de l'alcoolisme, Amine Benyamina, jeune chef de service à l’hôpital Paul Brousse spécialisé dans l’addictologie et président de la Fédération française d’addictologie, revient sur l'art et la manière d'utiliser le produit controversé.

Lire la suite


09/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 168 autres membres