www.handi-zen.com

handi-zen

Les 10 clés de la psychologie positive

614 appréciations
Hors-ligne
Savez-vous que 95 % des études scientifiques sur la psychologie réalisées de 1967 à 2000 portaient sur les maladies mentales, la dépression et l’anxiété1 ? Seulement 5 % se penchaient sur le bonheur et le bien-être.

Pourtant, la psychologie positive se définit comme « l’étude scientifique des forces et des qualités qui permettent aux individus et aux communautés de s’épanouir ». Idéale en prévention, elle doit être pratiquée régulièrement si l’on veut bénéficier de tous ses avantages. Voici pour vous 10 clés de la psychologie positive à travers 10 verbes qui ont du sens.

1 – Apprécier

Savoir apprécier un bon moment n’est pas donné à tout le monde. La tête « ailleurs », nous avons souvent tendance à penser à tout ce qu’il nous reste à faire dans la journée. La présence des smartphones et d’Internet amplifie le phénomène de « déconnexion du réel » au profit du virtuel. On discute, on s’informe, on donne des rendez-vous, on travaille, on planifie ; le tout les yeux rivés sur un petit écran. Ce phénomène entraîne incontestablement une absence et donc, un détachement plus ou moins conscient de ce que l’on aurait dû ou pu apprécier.

Il suffit désormais de se rendre au restaurant pour voir tous ces couples qui préfèrent regarder leur smartphone que de discuter entre eux… ces derniers sont malheureusement loin de la psychologie positive !
2 – Donner

Donner est généralement un acte qui procure un bien-être profond. On peut donner de son temps, donner son attention, donner l’hospitalité ou même donner de l’argent. Le fait de donner sans attendre en retour est bénéfique à la fois pour celui qui donne et pour celui qui reçoit.
3 – Essayer

Vous le savez certainement, essayer fait grandir et apprendre. Lorsqu’on essaye et qu’on réussit, on gagne en confiance et on continue d’avancer en se fixant de nouveaux objectifs toujours plus passionnants. Lorsqu’on essaye et qu’on échoue, on se relève et on apprend de ses erreurs pour éviter de les reproduire. Quel que soit le contexte, il est donc important d’essayer pour obtenir des réponses, pour mieux se connaître et aller toujours de l’avant.
4 – Ressentir

S’empêcher de ressentir les choses, se cacher à soi-même ses émotions est quelque chose de nocif. Les personnes qui se refusent les petits plaisirs simples sont souvent malheureuses. N’hésitez pas à prendre le temps d’apprécier et de ressentir les effets positifs de chaque chose. Cela peut-être la température de l’air, une odeur de pain frais, une lumière rasante qui colore les paysages ou simplement la douceur d’un baiser.
5 – Choisir

Être conscient que l’on a le choix procure un immense sentiment de liberté. Pour aller dans le sens de la psychologie positive, vous devez donc choisir afin de ne pas rester dans la passivité.

Choisir signifie s’affirmer, cela implique aussi de refuser ce qui est négatif et de tendre si possible vers tout ce que est positif. Tous vos choix doivent être assumés et vous devez réussir à ne pas culpabiliser ni à les remettre en question. Plus vous serez sûr de vos choix dès la prise de décision, plus vous aurez de chances de rester zen.
6 – Se révéler

Il est inutile de vouloir cacher notre vraie nature. A un moment ou à un autre, nous sommes tous amenés à nous dévoiler, à nous révéler. Se révéler permet de faire connaître ses qualités et donc, de générer de l’admiration. En se révélant, on assume également ses défauts, ce qui mène automatiquement à des remises en question et à une évolution positive. Il n’y a pas de honte à se révéler, l’important est de savoir avec qui le faire et à quel moment.
7 – Bouger

Il n’y a pas de secret : la passivité et la sédentarité sont rarement des comportements positifs. S’il est bon de se laisser parfois aller au farniente, cela doit rester exceptionnel pour être bénéfique. Se reposer après un effort, profiter pleinement de ses vacances pour se vider l’esprit n’a absolument rien de négatif, bien au contraire, ce sont des moments nécessaires qui contribuent à l’équilibre de chacun.

En revanche, il est vivement conseillé de bouger autant que possible lorsqu’on en a l’occasion. Activités sportives, sorties culturelles, visites dans la famille ou chez les amis, création d’entreprise, voyages… on peut bouger de mille et une manières et cela reste toujours positif !
8 – Se relier

Se relier aux autres est un acte incroyablement positif qui apporte son lot de bonheur. Si un ermite peut vivre heureux en se reliant à la nature, la plupart d’entre nous ont un besoin conscient ou inconscient de rester toujours en contact avec les autres. Cela peut se traduire par un sourire et quelques mots échangés avec une caissière au supermarché, par une discussion avec son partenaire à table ou par un coup de téléphone pour prendre des nouvelles de sa famille.

Rester « connecté » avec les autres (que nous les aimions profondément ou qu’ils fassent partie de notre environnement sans en être véritablement acteurs) apporte un sentiment de quiétude et de bien-être continu qui fait que nous possédons des bases solides pour avancer. Attention toutefois aux personnes toxiques !
9 – Trouver du sens

Trouver du sens à ce que l’on fait rend beaucoup plus heureux. Les métiers répétitifs qui semblent ne rien apporter sont souvent décourageants, tout comme les actes du quotidien que l’on répète inlassablement et qui, à première vue, n’ont aucun sens profond. Donner du sens à chaque acte, à chaque parole ou à chaque projet peut entraîner un sentiment de joie. Prendre conscience que ce que l’on fait sert à quelque chose ou à quelqu’un rend plus heureux et c’est pour cela qu’il est important de toujours trouver du sens à ce que l’on réalise.
10 – Se relever

Quels que soient les obstacles, il faut apprendre à se relever et à gagner quelque chose de l’expérience décevante, humiliante ou douloureuse. Cette clé est sans doute la plus difficile à appliquer mais reste indispensable pour retrouver un niveau de bonheur satisfaisant, même en cas d’échec.

Voilà beaucoup de mots négatifs pour ce dernier point ! N’oubliez pas d’utiliser autant que possible un vocabulaire positif et « enthousiaste » au quotidien, vous verrez, cela peut changer votre vie de manière positive !
Texte : olivier Roland
1 : Source : Institut Français d’EMDR
et habitude zen
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres