www.handi-zen.com

handi-zen

Fleurs de Bach – le bien-être de l’âme

574 appréciations
Hors-ligne
Nous, êtres humains, avons la chance d’avoir et de ressentir un riche panel d’émotions, tantôt joyeuses, tantôt plus négatives. De ces émotions – ou plus exactement de la gestion de celles-ci – dépendent en grande partie notre bien-être émotionnel, mais également physique. Mais que faire quant à la place de gérer ces émotions, ce sont elles qui dictent notre quotidien ? Comment reprendre le contrôle, sans pour autant céder à la prise d’antidépresseurs dès la moindre émotion négative ? C’est pour répondre à ces questions que je me suis intéressée de plus près aux élixirs floraux du Docteur Bach. Découverte…

Le docteur qui s’intéressait aux émotions…

Célèbre médecin homéopathe et bactériologiste, Edward Bach, d’origine Anglaise, a consacré sa vie entière à étudier les émotions et a chercher les moyens de les rééquilibrer. Sa vision était que « pour être en bonne santé, il faut être en harmonie avec son âme ».

C’est en se promenant un jour dans la nature du Pays de Galles qu’il a fait sa première expérience « émotionnelle » avec les plantes. Se rendant compte qu’à leur approche, un impact sur son état d’esprit s’opérait, il a commencé à étudier les émotions et les fleurs. De ce travail intense de recherches sont nés, en 1930, les 38 remèdes floraux connus mondialement à ce jour sous le nom de « Fleurs de Bach ».

Il est important de comprendre que les Fleurs de Bach ne visent pas à soigner l’individu comme le ferait un médicament, mais bien de corriger ses émotions négatives. Pour se faire, ce brillant médecin a mis en évidence 38 états d’âme qu’il a répertoriés en 7 groupes correspondant aux conflits intérieurs auxquels chacun d’entre nous est – ou pourrait-être – confronté tout au long de sa vie :

La peur
L’incertitude
La solitude
L’hypersensibilité aux influences
Le manque d’intérêt pour le présent
La préoccupation excessive du bien-être des autres
Le découragement ou le désespoir
Des émotions et des fleurs

Depuis 1930, le processus de fabrication est resté le même : les fleurs sont cueillies en pleine floraison pour être ensuite infusées dans de l’eau de source par l’action du soleil (solarisation). Cette étape fait naître « l’élixir mère » auquel on ajoutera de l’alcool (le plus souvent du Brandy) pour ensuite les conserver dans des petites fioles.

En « soignant » nos déséquilibres émotionnels, ces élixirs floraux ont pour mission d’améliorer significativement notre bien-être physique et ainsi insuffler une nouvelle énergie à celui-ci. Pour le Dr. Bach, soigner une émotion négative plutôt que de la laisser « grandir » en nous, libère notre corps de maux récurrents.

Avant de parler des manières dont il est possible de prendre ces remèdes, voici quelques émotions auxquelles nous sommes le plus souvent confrontés ainsi que la fleur s’y rapportant :

Wild Oat : incertitude quant à sa direction dans la vie
Impatiens : impatience
Larch : manque de confiance en ses capacités
Star of Bethlehem : choc et chagrin
Sweet Chestnut : angoisse extrême
Scleranthus : incapacité de choisir entre plusieurs alternatives
Hornbeam : fatigue à l’idée de faire quelque chose
et bien d’autres que vous pouvez découvrir sur le site : //bachcentre.com/fr/presentation/38/index.php
En cas de crise d’angoisse extrême, il existe RESCUE, le seul mélange à base de cinq remèdes mis au point par le Dr. Bach lui-même.

Rééquilibrer ses émotions, comment faire ?

Pour commencer, il est bon de savoir qu’il n’y a aucune contrindication à prendre ces élixirs, vous pouvez donc les combiner à vos traitements médicaux sans aucun danger. Il n’y a pas non plus de risque de surdose (noter également qu’en cas de surdose, l’effet de l’élixir n’en est pas pour autant décuplé). En revanche, ces remèdes contenant de l’alcool, veillez à bien dilluer les gouttes dans un verre d’eau si vous projetez d’en donner à un enfant ou à une personne alcoolique.

Pour que les fleurs de Bach soient efficaces, il est important de bien cerner l’émotion qui vous accable. Pour se faire, n’hésitez pas à prendre un moment pour vous ou à demander à une personne de confiance ou un spécialiste qui décryptera votre ou vos émotion(s) du moment, sachant qu’il est possible de faire un mélange jusqu’à six remèdes.

Pour une émotion passagère : vous pourrez prendre 3 gouttes du remède approprié, et ce plusieurs fois par jour jusqu’à ce l’émotion disparaisse.

Pour un traitement de fond : versez 4 gouttes, 4 fois par jour dans un verre de la boisson de votre choix et ce pendant un minimum de 21 jours. Pour plus de facilité, vous pouvez également ajouter 15 gouttes de votre remède dans une bouteille d’eau et la boire tout au long de la journée.

Pour le remède de secours RESCUE, vous pouvez prendre 4 gouttes dans de l’eau ou directement sur la langue, et ce jusqu’à six fois par jour.

Vous pouvez également mettre ces gouttes sur votre plexus solaire.

Enfin, s’il n’est pas prouvé scientifiquement que les Fleurs de Bach ont une quelconque efficacité autre que l’effet placebo, elles n’en restent pas moins une formidable expérience de rééquilibrage émotionnel.

Source : mon yoga virtual
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres