www.handi-zen.com

handi-zen

Faisons le plein d’oligo-éléments

618 appréciations
En ligne
Découvrez les fondements de l’oligo-thérapie et les pouvoirs des oligo-éléments sur notre santé.



Pratiquée depuis l’Antiquité sous des formes diverses, l’oligothérapie doit son nom au chercheur français Gabriel Bertrand, qui au XIXe siècle, a étudié la composition des tissus vivants. Il a mis en évidence d’infimes traces de minéraux, jouant un rôle décisif dans le développement des organismes vivants, animaux, humains et végétaux. Il les a baptisés « oligo-éléments », du grec « oligo » qui signifie « peu ». La science n’a depuis cessé d’étudier leur importance dans les mécanismes de notre métabolisme.


Un oligo-élément, c’est quoi exactement ?

Sortez vos cahiers, on retourne en classe de physique chimie, niveau 4e. Les oligo-éléments sont une classe de nutriments constitués d’éléments minéraux purs, nécessaires à la vie, et qu’on trouve en quantité réduite dans les organismes vivants. Ces métaux ou métalloïdes doivent leur appellation « oligo » à leur quantité dans le corps (inférieure à 0,01%) qui n’est pas en relation avec leur importance vitale dans divers processus biologiques.

Leur carence entraîne des troubles pathologiques, mais leur présence en quantités trop élevées serait toxique pour l’organisme. Quelques exemples pour y voir plus clair ? Le zinc, le fluor, l’iode, le cuivre, le fer, le manganèse, le nickel, le sélénium, le soufre… et bien d’autres encore sont des oligo-éléments.

On distingue les oligo-éléments essentiels à risque démontré (iode, fer, cuivre, zinc, sélénium, magnésium), dont une carence fait courir des risques à notre santé, des oligo-éléments non essentiels à faible risque de carence ou non-prouvé (silicium, nickel, étain…). Dans la majorité des cas, une alimentation équilibrée permet de couvrir les apports nécessaires en oligo-éléments.


Définition de l’oligothérapie

Complémentaire de la médecine allopathique, l’oligothérapie ne cherche pas à s’y substituer. Cette méthode thérapeutique s’intéresse au patient dans sa globalité, et vise à améliorer son état de santé général pour lui éviter des traitements plus lourds grâce à l’administration d’oligo-éléments.

L’objectif est d’améliorer son équilibre physiologique, en agissant aussi bien sur la cause du problème que sur les symptômes.

Le cuivre sera par exemple efficace contre les maladies infectieuses à virus, notamment la grippe, le fluor sera intéressant dans les cas d’ostéoporose comme de troubles de la calcification, quand le nickel cobalt soulagera les ballonnements et lourdeurs digestives. Les oligo-éléments sont administrés sous forme de solution, qu’on garde sous la langue quelques minutes afin de les faire passer dans le sang.
À lire aussi : Comment se soigner avec les plantes médicinales et aromatiques


Quand a-t-on recours à l’oligothérapie ?

Médecine douce, les indications de l’oligothérapie sont aussi diverses que les nutriments qui composent la famille des oligo-éléments. Elle est recommandée pour prévenir ou compenser un déficit ou une carence à certaines périodes de la vie (grossesse, convalescence, vieillissement), et en complément d’un traitement médical pour soulager les symptômes ressentis. Les contre-indications sont très rares, mais il est préférable de demander l’avis d’un professionnel de santé pour définir les oligo-éléments adaptés à votre profil.

Source : bienetre et santé
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres