www.handi-zen.com

handi-zen

Asthme

603 appréciations
Hors-ligne
L’asthme est une maladie chronique répandue qui peut nuire grandement à la qualité de vie du patient. Les plantes peuvent agir comme adjuvant des traitements classiques.

Plantain, curcuma, lierre, lavande : des plantes pour vous aider en cas d'asthme

L’asthme en quelques mots

Lié à une inflammation chronique des bronches, l’asthme est caractérisé par des crises provoquant sifflements, gêne respiratoire et essoufflement. L’asthme touche plus de 4 millions de personnes en France et 235 millions dans le monde, des enfants comme des adultes. Il s’agit de la maladie chronique la plus répandue chez les enfants. Les personnes asthmatiques gardent une sensibilité au niveau des bronches toute leur vie même en l’absence prolongée de crise. Les causes de la maladie sont à la fois génétiques et environnementales.

L’asthme nécessite une consultation et un suivi médical. Un traitement de fond, pour espacer les crises, est généralement prescrit. Il agit sur l’inflammation des bronches. Durant les crises d’asthme, les bronches se rétrécissent empêchant le passage de l’air. Le traitement de crise permet alors de dilater rapidement les bronches pour soulager le patient.
Conseils pratiques pour limiter l’apparition des crises d’asthme

Les crises d’asthme peuvent être déclenchées par un certain nombre de facteurs qu’il est important d’identifier (en collaboration avec votre médecin). Elles sont très souvent d’origine allergique : allergies aux pollens, aux acariens, aux moisissures, aux animaux domestiques... Elles peuvent aussi apparaître lors d’infections respiratoires, lors de la prise de certains médicaments (bêtabloquants notamment) ou de l’exposition à des produits irritants comme des fumées (particulièrement celle du tabac), les aérosols, les parfums forts ou les solvants.

La meilleure des préventions consiste à éviter au maximum les allergènes ou les produits en cause. Il existe également un asthme d’effort (en cas d’effort trop important) mais l’exercice physique reste cependant conseillé aux personnes asthmatiques.

En cas de terrain asthmatique, on peut :

Évitez les lieux enfumés et plus généralement l’exposition au tabac (très irritant pour les bronches).
Évitez de sortir en cas de pic de pollution.
Pratiquez une activité physique régulière pour améliorer la capacité pulmonaire.
Évitez le stress intense car celui-ci peut entrainer des crises d’asthme.
Des plantes pour aider

La phytothérapie ne saurait se substituer aux traitements allopathiques prescrits par votre médecin. Les plantes peuvent cependant vous aider à espacer et atténuer les crises. On peut les utiliser pour leurs propriétés antispasmodiques, leurs bienfaits sur les voies respiratoires ou comme traitement antiallergique.

Les feuilles de plantain sont traditionnellement utilisées pour soulager les affections respiratoires. Elles contiennent des mucilages adoucissants. On leur attribue des vertus sur les affections respiratoires, notamment en cas d’allergie. Elles sont expectorantes. A boire plusieurs fois par jour à raison d’une cuillère à soupe de feuilles pour un bol d’eau bouillante.

Les bourgeons de cassis sont réputés pour lutter contre les allergies. Anti-inflammatoires, on les trouve sous macérât-mère à consommer dilués dans un peu d’eau.

Le lierre grimpant est mentionné par l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) et la Commission E contre les problèmes respiratoires et notamment en cas d’affection bronchique chronique. On le trouve sous forme de préparation à base d’extrait sec et de préparation pour tisane. Une étude de 2003 a mis en avant l‘amélioration de la fonction respiratoire chez les enfants asthmatiques grâce au lierre.
Les fleurs de sureau noir sont utilisées en cas d’infections respiratoires et de bronchites. On le recommande contre l’asthme pour ses bienfaits sur les voies respiratoires. On le trouve sous forme de gélules (à base de baies) ou de préparations pour tisane (préparées avec les fleurs).

Le curcuma, anti-inflammatoire naturel est également proposé contre l’asthme et plus généralement contre les allergies. On peut préparer le curcuma en infusion en versant 1 cuillère à café de poudre de rhizome dans 150 ml d’eau bouillante.

La lavande est recommandée pour ses propriétés antispasmodiques, notamment en cas de toux associée à l’asthme. Son gout en tisane est agréable : il faut compter 1 cuillère de fleurs séchées pour 1 tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. A boire en dehors des repas.

L’échinacée est une plante originaire d’Amérique du Nord reconnue pour ses propriétés contre les affections des voies respiratoires. On l’utilise généralement en cure pour renforcer les défenses immunitaires à l’arrivée de l’hiver, mais elle est aussi recommandée contre l’asthme.


source : e santé




Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 149 autres membres