www.handi-zen.com

handi-zen

5 traitements pour soulager vos crises d’urticaire

618 appréciations
En ligne
Chronique ou ponctuel, découvrez 5 méthodes pour calmer les démangeaisons et rougeurs causées par l’urticaire.



Hormis la suppression des facteurs déclencheurs s’ils sont connus, rien ne permet d’éviter ou de supprimer une crise d’urticaire. Vous pouvez en revanche soulager les symptômes, et diminuer les démangeaisons et rougeurs caractéristiques de l’urticaire grâce à ces méthodes.


1 – Laisser respirer la peau

Premier réflexe : supprimer les frottements, pressions et sources d’échauffement sur la zone atteinte. Autrement dit, enlevez vos vêtements et essayez de limiter le nombre de contacts entre votre peau et le reste du monde. On essaie aussi (même si c’est plus facile à dire qu’à faire) de ne pas se gratter car cela étale l’histamine, responsable de la crise, sur une plus grande surface sous-cutanée, aggravant ainsi votre état.

2 – Appliquer du froid

Presser une poche de glace enroulée dans un tissu sur la zone qui démange apporte un agréable soulagement, et suffit parfois à stopper la crise. À renouveler aussi souvent que vous le souhaitez, en maintenant 10 à 15 minutes la poche sur la peau.


3 –Calmer par l’homéopathie

Plusieurs souches sont intéressantes contre l’urticaire. L’Urtica Urens 5 CH est recommandée en cas de crise aigüe, à raison de 5 granules toutes les 10 minutes pendant deux jours. Face à une urticaire chronique, effectuez une cure de 3 mois en prenant 5 granules dès que les symptômes réapparaissent. Lorsque l’urticaire est d’origine allergique, l’Histaminum en 5 ou 9 CH soulage les démangeaisons et enflures, à raison de 5 granules toutes les 10 minutes pendant une heure, à espacer ensuite au fur et à mesure de la diminution des symptômes.
À lire aussi : Désensibilisation allergique, mode d’emploi


4 – Utiliser le pouvoir des plantes

Que ce soit par voie orale ou en application locale, certaines plantes possèdent des propriétés apaisantes contre les démangeaisons.

Les huiles essentielles de lavande aspic et de camomille allemande, une fois diluées dans une huile végétale à raison d’1 goutte pour 10 gouttes, s’avèrent très efficaces en massage local (à ne pas donner à un enfant de moins de 7 ans).

En voie orale, les gélules de cassis, calendula ou camomille ont un effet apaisant. Chez les jeunes enfants, utilisez de préférence les EPS (Extraits Fluides de plantes fraîches standardisés), sans alcool, avec une cuillère à café deux fois par jours, jusqu’à la fin de la crise.


5 – Recourir aux antihistaminiques

Quelle que soit sa cause, l’urticaire est toujours causée par une libération excessive d’histamine. D’où l’efficacité des antihistaminiques par voie orale, qui soulagent rapidement les symptômes de l’urticaire si aucun des remèdes ci-dessus n’a fonctionné. Certains sont en vente libre, et ne doivent pas être utilisés plus de 3 jours sans avis médical. Si vous êtes sujets à de fréquentes crises d’urticaire, mieux vaut en parler à votre médecin qui vous prescrira un antihistaminique adapté à votre profil. Lisez bien la notice, car de nombreux antihistaminiques favoriser la somnolence.
Source : bienetre et santé

Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Santé - medecine naturelle.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres