www.handi-zen.com

handi-zen

Et on continue....pour rire

601 appréciations
Hors-ligne
Cardiologie...Excellente !
> La scène se passe dans un atelier de mécanique.
> Le mécanicien achevait de remonter les cylindres d’un moteur.
> Quand il aperçut un cardiologue réputé, les bras croisés, attendant en retrait.
> Docteur, viens voir quelque chose, crie le mécanicien.
>
> > > > > > > Un peu surpris, le cardiologue s'avance, alors le mécanicien se redresse et en s'essuyant les mains, lui dit :
> Docteur, tu vois ce moteur ? Je viens de l'ouvrir, de démonter les valves et les soupapes et j'ai réparé tout ce qui était défectueux.
> > > > > > > Bref, je lui ai fait une opération à coeur ouvert.
>
> > > > > > > J'ai tout refermé et maintenant, ce moteur tourne comme un moteur neuf.
>
> > > > > > > Comment se fait-il que je gagne 25.000 par an alors que pour un travail identique, tu gagnes plus de 500.000 ?
>
> > > > > > > Le cardiologue réfléchit quelques secondes et, sourire en coin, dit au mécanicien :
>
> > > > > > > Essaye de le faire pendant que le moteur tourne.


Proverbe Chinois

"La vie est comme un pénis. Elle est simple, décontractée, détendue, reposante...
Ce sont les femmes qui la rendent dure."


> > > > > > Une prostituée passe au tribunal, le juge l'interroge.
> > > >
> > > Le juge : -"Nom, prénom, âge" ?
> > > > > > La prostituée : -"Dobrovska, Sofia, 34 ans".
> > > > > > Le juge : -"Nationalité" ?
> > > > > > La prostituée : -"Polonaise".
> > > > > > Le juge : -"Profession" ?
> > > > > > La prostituée: -"Mais, enfin, Robert " !!!
> > >
> > > ************************
> > > Circuit court
> > > Un curé fait la quête pour le des prostituées, mais un des paroissiens refuse obstinément de verser son obole :
> >> - Vous inquiétez pas, monsieur le curé. Moi, je leur donne toujours de la main à la main.
> > >
> > > ************************
> > > Le sens des affaires
> > > Dans le bois de Boulogne, un automobiliste s'arrête à la hauteur d'une prostituée :
>> - On va chez moi, si ça te va. Ok ?
> - Ok, mais je prends 500 euros, dit la fille.
> - Pas de problème. Va les chercher, je t'attends là.

> > > ************************
> En avant la musique !
>> Un homme entre dans une maison close. Il s'adresse à la tenancière, une dame plus toute jeune et déjà quelque peu défraîchie :
> - Je voudrais une fille, c'est urgent. Vous savez, je suis musicien et j'ai là dans mon caleçon une trompette qui ne demande qu'à s'exprimer.
> > > > > > - Oui, je vois, dit la dame. Mais pour l'instant, aucune fille n'est libre, il va falloir attendre un peu.
> - Ah non, ce n'est pas possible. Ma trompette est sur le point d'exploser, de donner le meilleur d'elle-même, un somptueux concert... c'est urgent !
> Alors il va falloir monter avec moi. C'est tout ce que je peux vous proposer.
> - Le type est d'accord. Il monte avec la patronne.
> - Une fois leur affaire terminée, la tenancière donne son avis :
> - Dites donc, votre concert de trompette, là, c'était pas si terrible.
> - Le gars hausse les épaules.
> - Que voulez-vous, c'est la première fois que je joue dans une salle aussi grande.
> > >
> ************************
> > > En taxi
> Un taxi, avec une mère et son fils, passe dans une rue avec des prostituées, et l'enfant demande :
> - Maman, maman, les dames elles font quoi là ?
>> La mère répond :
> - Elles attendent leur mari qui rentre du travail..
> Alors, le chauffeur de taxi intervient bruyamment :
> > -Y'en a marre, il faut appeler les choses par leur nom, les dames sont des putes, hein, des putes, t'as compris !
> Silence de mort dans le taxi pendant un petit moment.
> > Ensuite, l'enfant continue et demande :
> - Mais, maman, ces dames, elles peuvent avoir des enfants ?
> > Et la mère :
- Bien sûr, comment tu crois qu'ils naissent les chauffeurs de taxi ?

************************
> Deux amants
>> Un homme et une femme sont en train de faire l'amour et, tout d'un coup, il demande:
> - Dis donc, chérie, ton mari va rentrer à quelle heure? Parce que je n'aimerais pas le croiser. C'est quand même mon meilleur ami...
> - Ne t'inquiète pas, il ne rentre pas avant une heure.
> Le téléphone sonne.
> La femme répond :
> - Oui, bonjour mon chéri ... Bien mon chéri ...
> D'accord mon chéri ... A tout à l'heure mon chéri.
> Puis, elle se tourne vers son amant :
> - C'était mon mari. On a une heure de plus.
> - Ah oui, comment ça?
> > - Il est en train de jouer au tennis avec toi.
>
************************
> Une jeune femme se confie à une amie :
> "Je suis triste parce que je suis encore vierge à 30 ans, tu comprends, je ne connais pas les hommes et j'ai peur de me tromper pour la première fois !"
> > Son amie lui dit :
> " Je vais t'expliquer : Tu regardes leurs chaussures; plus ils ont de grands pieds, plus leur sexe est grand !"
> Un jour dans le train le contrôleur frappe à la porte : " Billets SVP."
> > La demoiselle regarde ses pieds : IMMENSES.
> Elle file dans le couloir, le contrôleur la poursuit : " Votre billet mademoiselle"!
> Elle s'enferme avec lui dans les toilettes et lui dit : " Prenez-moi! Je suis à vous toute entière ! "
> L'ccasion faisant le larron, le contrôleur met sa sacoche de côté et pour être plus à l'aise essaye de dégrafer le col de sa chemise.
> Il n'y arrive pas et se plaint :
> " Çà ! C'est bien la SNCF! Les chemises deux fois trop petites, et les chaussures, quatre fois trop grandes!"

************************
> > > Le pilote est juif. Le copilote, lui, est chinois. C'est leur premier vol ensemble.
> Un silence de plomb règne dans la cabine de pilotage.
> > L'harmonie n'est pas au rendez-vous.
> Une fois la vitesse de croisière atteinte, le pilote actionne le pilote automatique, s'enfonce dans son fauteuil et murmure:
> - «Les Chinois me font chier..»
> - «Vous, pas aimer Chinois. Pourquoi? » de répondre le co-pilote.
> - «Ils ont bombardé Pearl Harbour!»
>> - «Non, Chinois pas bombardé Pearl Harbour, mais Japonais!»
> - «Japonais, Chinois, Viets. qu'est-ce que ça peut bien faire : vous êtes tous pareils! »
> Un lourd silence s'abat à nouveau dans le cockpit.
> - «Moi, pas aimer Juifs» ... murmure à son tour le Chinois.
> - «Ah oui, et pourquoi donc?»
> - «Juifs, couler Titanic!»
> - «Non, mais faut être malade: les Juifs n'ont jamais coulé le Titanic !» de s'exclamer le pilote, «c'est un iceberg qui l'a coulé!»
> - «Iceberg, Goldberg, Rosenberg, Steinberg ... tous pareils...»

****************************************************************
> Soirée chez les Gayet.
> Julie décide de passer à l'offensive. Un soir, elle se blottit dans ses bras en disant : « Oh ! François, j'ai froid ! »
> > Bon prince !! , François se lève et remonte le thermostat de plusieurs degrés.
> Deuxième tentative : elle se blottit à nouveau : «François, j'ai encore froid ! »
> Notre benêt de président se lève à nouveau et prend dans une armoire une belle couverture « Sole Mio » et couvre Julie.
> A la troisième tentative, Julie se veut plus explicite : J'ai encore froid ! Je vais te dire un truc : quand maman avait froid, mon père se couchait sur elle !
> Et François de répondre : « On ne va quand même pas réveiller ton père à cette heure-ci ! »
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Humour.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 149 autres membres